Les caves du Comptoir ont gagné au change

ManifestationTous les tenanciers se réjouissent d’être remontés à la surface. Le public devra prendre de nouvelles habitudes.

Relogées au rez-de-chaussée des halles nord, les caves se sont rapprochées du cœur de la manifestation

Relogées au rez-de-chaussée des halles nord, les caves se sont rapprochées du cœur de la manifestation Image: J.-B. SIEBER/ARC

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«C’est maintenant qu’on est ici qu’on se rend compte qu’en bas ce n’était plus possible.» Jacky Baudat n’était vraiment pas chaud à l’idée de quitter les murs qui hébergeaient depuis près d’un siècle la vénérable Cave Vaudoise du Comptoir. Mais, hier en fin d’après-midi, après les trois premiers services dans le cadre de la 97e édition de la manifestation, il reconnaissait que le déménagement forcé dû à la vétusté des installations était finalement un mal pour un bien. «C’est bien plus vivant ici (ndlr: au rez-de-chaussée des halles nord). Il y a du passage toute la journée. En bas, entre les services, on ne voyait plus personne.»

«Nous sommes très contents»

Son voisin de la Cave Fribourgeoise confirme: «On a fait 10% de chiffre d’affaires en moins, mais c’est normal, il a fait beaucoup trop chaud pour servir des fondues, analyse Laurent Pirrolet. Pour le reste, nous sommes très contents: on commençait à être un peu perdus en bas. Ici, nos conditions de travail sont beaucoup plus confortables et nous recevons plein de compliments sur la décoration.»

En réinstallant le mobilier originel et les tableaux des districts fribourgeois dans un décor noir mat et bois, les tenanciers ont en effet réussi un joli mariage de l’ancien et du moderne.

Détails à régler

Tout n’est toutefois pas parfait et quelques réglages doivent encore être effectués. «Certaines personnes croient que nous n’existons plus, et d’autres n’ont pas compris que notre secteur reste ouvert plus tard le soir, comme avant, constate Aurélie Nice, patronne du bar de l’Ecole de samba Unidos de Lausanne. Il faudra un peu de temps pour changer les habitudes.»

D’ailleurs, même si elle a perdu un tiers de son chiffre samedi soir par rapport à l’an passé, la patronne ne regrette pas non plus cette remontée à la surface. «C’est une très bonne chose. Il faudra juste encore régler quelques problèmes comme l’ambiance musicale, ou le fait que certains stands ferment à 19 h dans notre secteur. Samedi soir, cela a clairement créé une incertitude chez les clients.»

Pas de quoi refroidir l’enthousiasme de Christian Scalisi, gérant du restaurant de promotion des produits de canard La Quercynoise. «Ça fait un moment que nous voulions sortir de ces caves, explique-t-il avec son accent fleurant bon le Sud. Je suis là depuis 1997. Je les ai vu grandir, puis diminuer et finalement dépérir. Là, nous sommes sur la bonne voie. En plus, ils nous ont fait un décor digne du cinéma. J’attends impatiemment le week-end du Jeûne pour voir ce que ça va donner.» (24 heures)

Créé: 11.09.2016, 22h56

Trop chaud pour écouter Bonnie Tyler et Alain Morisod

Bonnie Tyler, Alain Morisod et Anthony Kavanagh n’ont pas attiré la foule escomptée lors de ce premier week-end d’ouverture du 97e Comptoir Suisse; une petite déception pour les organisateurs, qui misaient beaucoup sur ces têtes d’affiche. «Il a fait trop chaud, un vrai week-end d’été, soupire René Zürcher. Nous l’avons aussi constaté par le fait que les jardins ne se sont remplis qu’en fin d’après-midi.»

Malgré les investissements consentis, les chiffres de fréquentation de ce premier week-end d’ouverture devraient donc être plus ou moins semblables à ceux de l’an passé. «Par contre, les retours que j’ai eu des visiteurs étaient tous très positifs, souligne le responsable foires et salons de MCH Beaulieu Lausanne SA. Les gens qui sont venus ont apprécié la nouvelle organisation, la programmation, la décoration et l’ambiance.»

Selon lui, la densification de la manifestation compense largement la réduction de sa surface, due à la non-utilisation du bâtiment principal du Palais de Beaulieu. Reste maintenant à voir si, après le traditionnel creux de début de semaine, les chiffres repartiront à la hausse. Les prévisions météo pour le week-end du Jeûne s’annoncent en tout cas moins estivales.

Concours Jean-Louis, les meilleurs dégustateurs du week-end

Résultats de la grille du samedi 10 septembre

Nord (Côtes de l’Orbe) verre No 5. La Côte (Vinzel) verre No 4. Lavaux (Saint-Saphorin) verre No 2. Dézaley, verre No 3. Chablais (Yvorne) verre No 1.

Nombre de participants

172, dont 6 avec 5 points et
46 avec 3 points.

Ont obtenu 5 points

Beeri Roland, Lausanne; Chenaux Patrick, Bussigny; Corthay Philippe, Echichens; Figuet Sophie, Tolochenaz; Guion Vincent, Chenaux; Neyroud Julien, Chardonne.


Résultats de la grille du dimanche 11 septembre

Nord (Vully) verre No 1. La Côte (Mont-sur-Rolle) verre No 5. Lavaux (Villette) verre No 4. Dézaley, verre No 2. Chablais (Aigle) verre No 3.

Nombre de participants

166, dont 14 avec 5 points et 47 avec 3 points.

Ont obtenu 5 points

Borloz Jean, Lausanne; Breux Pierre-Alain, Lonay; Chaillet Marina, Pailly: Friedmann Peter, Pully; Gindroz André, Sugnens; Gindroz Johan, Lausanne; Henry Frédy, Vullierens; Lévesque Maude, Montreux; Linder François, Aubonne; Neyroud Basile, Chardonne; Perriraz Françoise, Lausanne; Saugy Alain, Lausanne; Urech Isabelle, Prilly; Venezia Dino, Lausanne.

Articles en relation

Année charnière pour un Comptoir qui se réinvente

Lausanne La 97e édition ouvre ses portes aujourd'hui samedi pour dix jours avec un programme d’animations riche et varié qui devra compenser une nouvelle réduction de la surface. Plus...

Un Comptoir Suisse placé sous le signe de la musique

Lausanne Pour la première fois, le Comptoir propose des artistes internationaux. Coup d'envoi samedi avec Bonnie Tyler. Plus...

Le Comptoir suisse au cœur de l’histoire sociale vaudoise

Histoire d'ici Envisagée à ses débuts comme une garante de la «paix sociale», l’institution, bientôt centenaire, devint un emblème controversé. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...