Passer au contenu principal

Les caves vaudoises s’ouvrent pour la 10e fois

Après une décennie, c’est presque une tradition: le week-end de Pentecôte, les vignerons du canton accueillent en masse.

Les Caves ouvertes sont toujours un moment de partage, comme ici à Rivaz.
Les Caves ouvertes sont toujours un moment de partage, comme ici à Rivaz.
Olivier Allenspach-archives

Samedi 8 et dimanche 9 juin, elles seront plus de trois cents à accueillir pour les Caves ouvertes vaudoises. Depuis sa création en 2010 sous l’impulsion de l’Office des vins vaudois, cette manifestation a pris sa place naturellement dans le calendrier de l’amateur de vin, après ses homologues neuchâteloises, genevoises et valaisannes.

Pour y participer, on peut acheter son passeport (30 fr., en augmentation) (lire notre article d’hier) qui donne droit à un verre, à toutes les dégustations gratuites, à un bon de réduction sur le premier achat de vins, ainsi qu’au transport sur le réseau Mobilis. Dans les six régions viticoles du canton (en plus des deux AOC Grand Cru), des navettes permettent de passer de cave en cave.

Mais l’événement est aussi devenu incontournable pour l’œnotourisme, en collaboration avec l’Office du tourisme. À la clé, des offres dans une série d’hôtels qui jouent le jeu de la complémentarité. C’est ainsi l’occasion aussi de faire venir des touristes ou des amateurs d’autres cantons, par exemple alémaniques, qui bénéficient d’une offre RailAway.

Parmi les autres partenaires de la manifestation, l’Union Fruitière Lémanique offrira du jus de pomme dans les dégustations, histoire que chacun puisse déguster à sa soif. Et d’autres produits du terroir cantonal seront de la partie grâce à des collaborations: gruyère AOP, L’Étivaz AOP, saucisson IGP ou produits des Artisans boulangers-pâtissiers-confiseurs.

Chaque région a ses animations particulières. Bonvillars, par exemple, présente une balade œnotouristique dans le vignoble accompagné de son smartphone. Dans les Côtes-de-l’Orbe, ce sont deux parcours fléchés qui peuvent accueillir les visiteurs. Dans le Chablais, il y a aussi une balade avec smartphone entre une vingtaine de points d’intérêt, le Festival de la perche de Villeneuve, le Marché artisanal d’Ollon ou l’Aigl’in Festival, entre autres. Du côté de Lavaux, on joue sur la réputation de ses vignobles pour laisser le promeneur se… promener avant de déguster. À La Côte, les vignerons de Nyon donnent rendez-vous au château, alors que les musées de la région seront en libre accès pour les porteurs du passeport. Enfin, le Vully mettra en avant son célèbre gâteau.

Ce sera aussi l’occasion de lancer le jeu mobile gratuit «Game & Wine», où l’on doit manier le monte-charge pour récupérer les caisses de vendange de personnages bien typiques. Un jeu simple mais un peu cacahuète, parole de testeur.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.