Céline Misiego, nouveau visage du POP depuis 2015

Elections cantonalesLa gauche de la gauche profile depuis deux ans l’assistante de l’actuel municipal lausannois David Payot. Le but: faire entendre la voix de la gauche radicale

Proche des idées de Philippe Poutou, Céline Misiego est la vice-présidente du Parti ouvrier et populaire depuis l'an dernier.

Proche des idées de Philippe Poutou, Céline Misiego est la vice-présidente du Parti ouvrier et populaire depuis l'an dernier. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Tous les trois, on se dit bien que nous n’avons aucune chance au Conseil d’Etat. On ne se fixe pas d’objectifs.» Créditée de 7% des intentions de vote selon le sondage Sotomo publié mercredi, Céline Misiego a un discours prudent concernant l’élection. A 36 ans, elle est la candidate du Parti ouvrier et populaire (POP), alliée à Hadrien Buclin (SolidaritéS) et Yvan Luccarini (Décroissance-Alternatives).

Leur but: garantir un accès aux débats pour la petite frange de la gauche qui ne siège pas au gouvernement. Le POP avait profilé cette Lausannoise à l’élection au Conseil des Etats en 2015, avec 2,22% des voix. Au parti depuis 2009, elle en a été la secrétaire jusqu’en 2016, et en est devenue la vice-présidente.

Féministe très engagée et conseillère communale depuis l’an dernier, elle est l’assistante du municipal POP David Payot, à 25%. Celui-ci la rémunère sur son propre salaire et elle n’est pas une employée de la Ville. Elle est aussi collaboratrice administrative au Service juridique et législatif (SJL) de l’Etat de Vaud.

Proche des idées de Philippe Poutou en France, le candidat du Nouveau Parti anticapitaliste, Céline Misiego se dit aujourd’hui «déçue du Conseil d’Etat à majorité de gauche, qui fait une politique de centre droite, où le Parti socialiste et le Parti libéral-radical (PLR) se soutiennent.»

Dans sa ligne de mire: le volet vaudois de la troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE III), qui englobait baisses fiscales et contreparties sociales, soutenu finalement par 87,12% malgré le référendum lancé par le POP, SolidaritéS et d’autres organisations. Autre déception: l’opposition du Conseil d’Etat à l’initiative pour le remboursement des soins dentaires, lancée par la gauche de la gauche. «Nous sentons pas mal de déçus de la politique du PS et des Verts», ajoute Céline Misiego.

L’important est de conserver le groupe La Gauche, avec cinq députés au Grand Conseil. «Quel que soit notre score au Conseil d’Etat, nous représenterons un courant politique valable, ajoute Céline Misiego. Il est important que les gens sachent qu’une voie alternative existe. Après, qu’ils nous suivent ou non, c’est autre chose. La remontée de Jean-Luc Mélenchon en France montre que les gens écoutent ce message, qu’ils voient les limites du système capitaliste.»

(24 heures)

Créé: 21.04.2017, 07h53

Articles en relation

Yvan Luccarini veut sortir du capitalisme et réorganiser les liens sociaux

Elections cantonales Le chantre veveysan de la décroissance veut réduire drastiquement le temps de travail et les inégalités. Plus...

Les quatre enjeux derrière le duel socialiste-UDC

Elections cantonales Quinze Vaudois, dont six ministres sortants, ont déposé leur candidature lundi. L’enjeu majeur réside dans l’affrontement entre Cesla Amarelle et Jacques Nicolet. Mais ce n’est pas le seul. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...