Certains infirmiers auront plus de libertés

Canton de VaudDes infirmiers praticiens spécialisés pourront notamment prescrire des médicaments sous la supervision d'un médecin.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le champ de compétences de certains infirmiers pourra être élargi dans le canton de Vaud. A l'heure de modifier la loi sur la santé publique mardi, le Grand Conseil a très largement accepté d'y introduire cette nouveauté.

Ces infirmiers praticiens spécialisés, qui devront être au bénéfice d'un master, pourront notamment prescrire des médicaments sous la supervision d'un médecin. Ils pourront aussi prescrire et interpréter des examens et effectuer certains actes médicaux. Le but: lutter contre le manque de médecins généralistes.

Ces nouveautés font partie des différentes modifications législatives acceptées sans grande discussion lors du deuxième débat au Parlement. Seul un amendement du député PLR Philippe Vuillemin a brièvement été abordé et largement accepté. Celui qui est aussi médecin tenait notamment à ce que soit précisé que ces infirmiers praticiens spécialisés «assument la responsabilité pénale des actes qu'ils effectuent».

Pas indispensable

Un amendement qui ne paraissait «pas indispensable » à Pierre-Yves Maillard, conseiller d'Etat en charge de la santé. «Tout professionnel n'échappe pas à sa responsabilité pénale dans son périmètre d'action», a-t-il argué. Mais d'ajouter que l'amendement ne lui posait pas de problème.

Devant le soutien général à ce projet, le ministre socialiste a également tenu à signifier au plénum «toute la satisfaction» face à son aboutissement. Le projet comporte quelques «avancées importantes». C'est également «une reconnaissance aux professionnels» de la santé, a-t-il conclu. (ats/nxp)

Créé: 14.11.2017, 18h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le géant de l'or noir basé à Genève se fournit auprès d'une entreprise dont les droits de forage ont été obtenus par un homme, aujourd'hui sous enquête pour corruption.
(Image: Bénédicte) Plus...