Passer au contenu principal

Cesla Amarelle rouvre le débat des devoirs à domicile

La ministre lance une réflexion globale sur la question des devoirs à la maison, qui divise enseignants et parents d’élèves.

Les devoirs à domicile peuvent être une source d'inégalités entre les élèves et de tensions avec leurs parents.
Les devoirs à domicile peuvent être une source d'inégalités entre les élèves et de tensions avec leurs parents.
Gaëtan Bally-A

Cela peut être une corvée pour le gosse comme pour ses parents qui rentrent exténués du boulot: la répétition du Wortschatz dans le brouhaha familial, l’exercice d’algèbre à faire presto pendant que les pâtes cuisent, etc. Est-ce encore pertinent de donner des devoirs scolaires à faire à la maison? Le débat est récurrent, ici comme ailleurs. La ministre de la Formation Cesla Amarelle en hérite; elle va devoir l’empoigner.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.