Passer au contenu principal

Cesla Amarelle à la tête de l'Ecole vaudoise

La nouvelle élue au Gouvernement succédera à Anne-Catherine Lyon dès le 1er juillet.

Cesla Amarelle s'était profilée pour ce poste durant la campagne.
Cesla Amarelle s'était profilée pour ce poste durant la campagne.
Jean-Bernard Sieber-A

C'est le scénario le moins surprenant qui s'est confirmé jeudi: la socialiste Cesla Amarelle (43 ans) reprendra le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC). Elue au Conseil d'Etat avec 43,8% des voix en mai, la nouvelle ministre succédera à Anne-Catherine Lyon, seule membre du Gouvernement a n'avoir pas rempilé. Celle-ci aura passé quinze années à la tête de l'Ecole vaudoise. Ecole vaudoise qui est en mains socialistes depuis 1994.

Durant la campagne électorale, tant Cesla Amarelle que son principal concurrent, l'UDC Jacques Nicolet, s'étaient profilés pour reprendre ce Département, le seul qui allait forcément changer de mains. Elle-même professeure de droit à l'Université de Neuchâtel, la socialiste avait ainsi fait du renforcement de la maîtrise de classe son cheval de bataille, se disant prête à aborder, «d’entente avec le Conseil d’Etat», les ajustements nécessaires pour donner encore davantage de «stabilité» à la LEO, la nouvelle Loi sur l'enseignement obligatoire dont l'application ne se fait pas sans mal dans les écoles.

A noter que le DFJC se voit amputer de l'Office des bourses, qui sera rattaché dorénavant au Département de la Santé et de l'action sociale de Pierre-Yves Maillard. Cesla Amarelle conduira par ailleurs, en binôme avec Pascal Broulis, chef du Département des finances et des relations extérieures, un projet muséal à Avenches ainsi que le projet de réaffectation des surfaces libérées au Palais de Rumine.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.