Passer au contenu principal

Pourquoi les CFF doivent entasser leurs passagers

Ces situations sont dues à des «impondérables», selon l’ex-régie. Les syndicats notent des problèmes de maintenance.

Les opérateurs du centre d’exploitation, à Lausanne, règlent des centaines d’incidents chaque jour.
Les opérateurs du centre d’exploitation, à Lausanne, règlent des centaines d’incidents chaque jour.
Jean-Paul Guinnard

Se retrouver pressé comme une sardine dans une rame du Réseau express régional (RER) vaudois. La situation s’est présentée à plusieurs reprises, aux heures de pointe, notamment en janvier sur l’arc lémanique: le train circule dans une «composition réduite», annoncent les haut-parleurs. Cela signifie que les voyageurs de deux rames Stadler Flirt, habituellement reliées dans les moments de forte fréquentation, se serrent dans une seule unité.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.