La CGN trouve son capitaine sur les quais du TGV

LémanÂgé de 50 ans, Andreas Bergmann succède à Luc-Antoine Baehni à la direction générale de la compagnie de navigation

Ancien directeur de Lyria, Andreas Bergmann dirigera la CGN dès la mi-septembre.

Ancien directeur de Lyria, Andreas Bergmann dirigera la CGN dès la mi-septembre. Image: Yvain Genevay - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour faire face aux nombreux chantiers en cours, la CGN (Compagnie générale de navigation) vient de nommer son nouveau directeur général. Andreas Bergmann a été choisi par le conseil d’administration pour succéder à Luc-Antoine Baehni, retraité depuis le mois de juin dernier. Il entrera en fonction à la mi-septembre.

C’est un oiseau rare que la CGN a trouvé pour prendre la barre de cette compagnie. Le Bernois installé à Paris a en effet œuvré dans des domaines clés que constituent le tourisme et le transport. Diplômé de l’École hôtelière de Lausanne, il avait auparavant enchaîné deux apprentissages, d’abord dans la boucherie familiale, puis celui de cuisinier. Embarqué dans le service de catering pour différentes compagnies aériennes, Andreas Bergman y a accédé à ses premières fonctions de dirigeant.

Escale professionnelle aux TL

Mais c’est sur le rail qu’il a dernièrement servi en dirigeant Lyria, l’entreprise qui gère la liaison TGV entre la France et la Suisse. Entre 2015 et la fin de l’an dernier, on reconnaît à l’ancien patron des trains rapides le mérite d’avoir redressé les courbes des ventes en grignotant des parts de marché au transport aérien. En janvier dernier, Andreas Bergmann confiait à «24 heures» qu’il revenait régulièrement sur les rives du Léman. Et il compte bien s’installer à nouveau dans la région. Cette année, le directeur s’est clairement rapproché de Lausanne en occupant un bref intérim au sein de la direction des Transports lausannois (TL).

La CGN souligne, dans son communiqué, les «compétences et la vision transversale» de son nouveau directeur général. «Il a un profil rare, taillé sur mesure pour la CGN», estime Benoît Gaillard, président du conseil d’administration. Ce dernier, plutôt que d’opter pour un quadragénaire, a porté son choix sur un quinquagénaire au riche parcours. «Andreas Bergmann a une expérience de la direction générale qui sera précieuse dans la conduite des nombreux projets de la CGN», assure Benoît Gaillard. Outre la rénovation en cours du «Rhône», le dernier bateau à vapeur avec roues à aubes construit en Suisse, la compagnie de navigation a récemment annoncé la construction de nouveaux bateaux de grande capacité pour relier les deux rives du lac. Ceci au travers d’une convention de coopération signée par les autorités vaudoises et françaises. Une configuration que connaît bien le nouveau directeur qui, après les trains à grande vitesse, devra s’adapter au rythme de la navigation lacustre

Créé: 26.08.2019, 17h52

Articles en relation

Le roc bernois qui cherche toujours une nouvelle voie

Portrait Andreas Bergmann vient de quitter la direction des TGV entre la France et la Suisse. Et reste zen pour la suite. Plus...

Les TGV entre la Suisse et Paris sont enfin rentables

Transports Andreas Bergmann, le directeur bernois du transporteur franco-suisse, quitte Lyria. Il annonce des chiffres noirs et des nouveautés. Plus...

La CGN étoffe sa flotte pour les pendulaires

Léman Deux nouveaux bateaux permettront de développer la desserte lacustre entre la France et la Suisse. Un essor qui s’accompagne d’une nouvelle clé de répartition financière. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.