La chaleur du lac profite aux puces de canards

BaignadeCes parasites prolifèrent plus rapidement lorsque l’eau est chaude. Les risques de dermatite du baigneur sont plus élevés en ce moment. Conseils.

Vue microscopique d'une puce de canard.

Vue microscopique d'une puce de canard. Image: CYBERPHOTO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La canicule ne profite pas qu’aux vendeurs de glace. Les cercaires, ces parasites appelés puces de canard, apprécient les hautes températures actuelles du lac Léman. Avec une eau qui avoisine les 24?°C par endroits, les sympathiques bestioles ont un cycle de développement plus rapide et sont de ce fait nombreuses.

«Les larves qui viennent se loger sous notre peau sont émises par des mollusques aquatiques qui servent d’hôtes transitoires. Les canards sont les destinataires finaux, mais parfois les cercaires se trompent et passent des escargots aux humains, explique Jean Mariaux, conservateur au Muséum d’histoire naturelle de Genève. Sous notre peau, elles meurent. Notre corps fait alors une réaction immunitaire à ces corps étrangers.» S’ensuivent démangeaisons et rougeurs.

«Les larves quittent les escargots à partir d’une certaine température de l’eau, aux alentours des 22-23?°C, explique Eric Raetz, inspecteur cantonal des Eaux. Nous commençons à recevoir les premiers appels de personnes souffrant de la dermatite du baigneur. Il est impossible de fournir une carte des lieux infestés. Seule certitude, les eaux peu profondes et les fonds herbeux sont propices aux escargots et donc aux cercaires.»

Pour éviter la fameuse dermatite, il est conseillé de se rincer, se frotter et se sécher en sortant de l’eau. En cas de réaction cutanée, ne pas se gratter et appliquer une pommade apaisante. (24 heures)

Créé: 03.07.2015, 15h49

Articles en relation

Le Léman en été, un bouillon infesté de puces de canard

Léman La chaleur favorise la prolifération des puces de canard. Les intempéries, prévues jusqu’à samedi, n’y changeront rien. Le lac de Neuchâtel n’est pas épargné. Plus...

Une baigneuse piquée par des puces de canard.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.