Passer au contenu principal

Charles Ferdinand Ramuz devant Gilles

Cette semaine, l’auteur de Derborence s’est imposé dans la catégorie Arts et Culture.

Pour nos lecteurs, Charles Ferdinand Ramuz s’impose comme le monument vaudois des 250?dernières années dans la catégorie Arts et Culture.
Pour nos lecteurs, Charles Ferdinand Ramuz s’impose comme le monument vaudois des 250?dernières années dans la catégorie Arts et Culture.
DR

Deux hommes de lettres ont survolé les débats dans la catégorie Arts et Culture du concours visant à élire la personnalité vaudoise des 250?dernières années. Charles Ferdinand Ramuz et Jean Villard-Gilles ont obtenu presque le double de voix chacun par rapport à celui qui complète le podium: François Silvant. C’est toutefois l’auteur de Derborence et de La grande peur dans la montagne qui devance le chansonnier natif de Montreux. La lutte a été âpre: 188 voix contre 170.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.