Passer au contenu principal

Chauffard d’un soir et braqueur d’un jour, il chamboule deux vies

La même année ce trentenaire a provoqué un grave accident et attaqué la poste de Saint-Sulpice. Il peine à s’en expliquer.

Le Tribunal correctionnel de Lausanne a condamné Abel à trois ans et demi de prison.
Le Tribunal correctionnel de Lausanne a condamné Abel à trois ans et demi de prison.
Odile Meylan

«Lors de ces événements, j’étais un danger public. Ce que j’ai fait était stupide et ne me ressemble pas. Je ne voulais pas ce qui est arrivé. Je suis vraiment désolé.» Abel* n’est pas un délinquant multirécidiviste qui piétine la loi au quotidien. D’ailleurs son casier judiciaire est vierge. Mais au cours de l’année 2017, deux dérapages incontrôlés ont provoqué des dégâts irréversibles dans les existences de deux femmes. Il s’est retrouvé lundi et mardi devant la Cour correctionnelle du Tribunal de Lausanne accusé de lésions corporelles simples et tentative de brigandage.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.