Chavannes est jugée exemplaire pour les aînés

Politique socialeSelon un rapport national, la commune de l'Ouest lausannois est le meilleur exemple romand d’un environnement favorable aux seniors.

Des rencontres intergénérationnelles sont un des aspect du  du programme

Des rencontres intergénérationnelles sont un des aspect du du programme "Cause commune" lancé l'an passé par Chavannes-près-Renens en collaboration avec des chercheurs de l'Université de Lausanne. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Chavannes-près-Renens est la commune romande qui se distingue particulièrement pour sa politique en faveur des personnes âgées. C’est ce qui ressort d’un rapport commandé par l’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH), en collaboration avec l’Union des villes suisses et l’Association des communes suisses. Celles-ci ont mandaté l’institut Gfs.bern pour interroger les 2222 communes de Suisses sur les mesures qu’elles mettent en place pour améliorer la qualité de vie des aînés. Plus de 927 d’entre elles ont répondu au sondage.

L’une des conclusions de l’étude est, sans surprise, que les grandes villes sont les plus impliquées en la matière. L’ASSH a néanmoins décidé de mettre en évidence le cas de Chavannes-près-Renens en Romandie, sélectionnant aussi un exemple en Suisse alémanique et un au Tessin. «Nous voulions montrer que des communes peuvent être exemplaires, même quand elles n’ont pas les moyens d’un grand centre urbain», explique Lea Berger, collaboratrice scientifique au sein de l’académie.

«Cause commune»

Si Chavannes s’est fait remarquer, c’est grâce au programme inédit «Cause commune» lancé en mai 2019 en collaboration avec l’Université de Lausanne. Chercheurs et travailleurs sociaux font ici équipe pour connaître les besoins de quatre classes d’âge de la population chavannoise, dont les seniors, avant de développer des mesures en mode participatif.

Le syndic, Jean-Pierre Rochat, rappelle que la proximité de l’Université de Lausanne explique en grande partie l’existence de ce programme sur sa commune. «C’est l’opportunité d’analyser l’enjeu du vieillissement de la population sur le terrain pour arriver à des solutions concrètes. Celles-ci ne profiteront pas seulement aux seniors et pas seulement à Chavannes».

Créé: 01.02.2020, 10h08

Articles en relation

Chavannes lance son labo social avec l’université

Ouest lausannois La Commune a obtenu le soutien du Canton pour un projet visant à renforcer les liens entre habitants, avec l’aide de chercheurs. Le travail de terrain a débuté. Plus...

Alliée à l’UNIL, Chavannes se rêve en labo social

Ouest lausannois Un ambitieux projet sur 5 ans rassemble chercheurs et travailleurs sociaux afin d’améliorer la qualité de vie dans les quartiers. Plus...

Chavannes trouve son identité à la chocolaterie

Ouest lausannois La fabrique Perrier de «têtes au choco» a les honneurs d’un livre délicieux. Objectif: donner une histoire et une fierté aux Chavannois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.