Le chef Benoît Violier n’a pas été escroqué

Un rapport confirme que Benoît Violier n’a pas été victime d’une escroquerie aux vins prestigieux. Bilan exprime «ses regrets».

L’établissement est bien capitalisé, avec un très bon niveau de liquidités, atteste la fiduciaire chargée des comptes du restaurant de l'Hôtel de ville de Crissier.

L’établissement est bien capitalisé, avec un très bon niveau de liquidités, atteste la fiduciaire chargée des comptes du restaurant de l'Hôtel de ville de Crissier. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Contrairement à ce que notre article laissait entendre, aucun élément n’a permis de confirmer les liens supposés entre Benoît Violier et B., le financier sous enquête en Valais pour une fraude aux grands vins et diverses autres escroqueries.»

Rédigées par la rédactrice en chef de Bilan, Myret Zaki, et en ligne depuis mardi sur le site du magazine économique, ces quelques lignes visent à éteindre l’incendie qu’avait allumé un article publié sur bilan.ch au lendemain de l’enterrement du chef étoilé du Restaurant de l’Hôtel de Ville de Crissier, Benoît Violier.

«La société d’audit nous a certifié que ni le défunt ni l’établissement n’avaient de relation d’affaires avec B. connue et avérée»

Intitulé «Benoît Violier aurait été victime d’une vaste escroquerie» et publié sur bilan.ch le samedi 6 février dernier, l’article, s’appuyant sur les dires de deux informateurs, indiquait que Benoît Violier «aurait commandé des vins prestigieux à B. et n’aurait jamais été livré». Après de nombreux démentis, la société d’audit PricewaterhouseCoopers (PWC), chargée des comptes du «meilleur restaurant du monde», se fendait d’un rapport dans la foulée. Que Bilan a pu consulter. «La société d’audit nous a certifié que ni le défunt ni l’établissement n’avaient de relation d’affaires avec B. connue et avérée», écrit encore la rédactrice en chef, précisant que «la situation financière personnelle du défunt au 31 janvier était saine, n’ayant connu aucune variation entre janvier 2014 et fin janvier 2016, et qu’il n’avait pas de dette vis-à-vis du restaurant ni de ses actionnaires».

Rappelant encore que l’établissement est bien capitalisé, avec un très bon niveau de liquidités, Bilan conclut en exprimant «ses regrets à la famille de Benoît Violier ainsi qu’au Restaurant de l’Hôtel de Ville de Crissier».

Créé: 15.03.2016, 17h59

Articles en relation

Les démentis pleuvent sur la thèse d’une escroquerie aux vins rares

Décès de Benoît Violier «Bilan» avance que le cuisinier défunt aurait été floué par des escrocs valaisans. «Totalement faux», clament des proches du dossier Plus...

«Tu es dans le calme et la sérénité, repose en paix!»

Hommage Les obsèques de Benoît Violier ont réuni une foule immense et profondément triste à la Cathédrale de Lausanne. Plus...

«La planète gastronomie est orpheline»

Lausanne L'émotion était très intense chez les nombreuses personnalités venues rendre hommage au grand chef disparu. Plus...

Solidarité et amitié dans l'Hôtel de Ville de Crissier

Crissier Les obsèques de Benoît Violier auront lieu vendredi. Mardi, son équipe était au travail. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...