Un chef réputé dénonce une attitude anti-vieux

LausanneXavier Bats s’insurge contre la raison qui a poussé des clients à annuler leur réservation.

«Quel message cette affaire renvoie-t-elle à nos aînés? Que la vieillesse est une tare? Que les seniors sont contagieux?», s'insurge Xavier Bats.

«Quel message cette affaire renvoie-t-elle à nos aînés? Que la vieillesse est une tare? Que les seniors sont contagieux?», s'insurge Xavier Bats. Image: Jean-Bernard Sieber - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chef français Xavier Bats, ancien de chez Girardet, n’en revient toujours pas. Mardi, en fin d’après-midi, il s’est fendu d’un coup de gueule sur les réseaux sociaux pour dénoncer le comportement de clients qu’il n’hésite pas à qualifier de «scandaleux». Pour comprendre, il faut rappeler que son restaurant, Les Escapades gourmandes, situé sur les hauts de Lausanne, compte parmi les meilleures tables de la capitale. Conséquence: l’endroit à la cuisine raffinée ne désemplit pas, au point que l’équipe doit souvent refuser du monde. Mais l’établissement compte une autre particularité, il est attenant à la salle où mangent les résidents de l’EMS La Rozavère. Très répandu en Suisse alémanique, le concept, qui mêle les générations, entend favoriser l’intégration des aînés et attirer une population active.

«Aussi scandaleux que consternant»

Mardi, donc, sur le coup de midi, un incident est venu gripper cette belle mécanique. «Une demoiselle a réservé une table chez nous en se servant de son adresse e-mail de l’École hôtelière de Lausanne. En arrivant au restaurant, elle s’est rendu compte qu’il se situait dans un EMS. Elle a alors téléphoné à la réception pour expliquer que, dans ces conditions, elle annulait sa réservation. Et ils sont partis», raconte Xavier Bats. À la seule évocation de l’histoire, la moutarde lui monte au nez. «C’est très dévalorisant pour mon équipe et son travail. En outre, et c’est pire, quel message cette affaire renvoie-t-elle à nos aînés? Que la vieillesse est une tare? Que les seniors sont contagieux?» se désole le chef, qui n’a pas non plus goûté de devoir refuser des clients en bloquant une table dont on n’a finalement pas voulu.

Sur internet, le coup de gueule de la semaine a donné lieu à des dizaines de commentaires, entre soutien au chef et consternation vis-à-vis de la cliente indélicate. Dont un de Pierre Éthenoz, directeur de l’EMS et administrateur du restaurant. «Si ces personnes viennent vraiment de l’École hôtelière, c’est aussi scandaleux que consternant. Il faudrait peut-être aussi leur rappeler que lorsqu’elles travailleront dans des palaces, elles auront souvent affaire à des personnes d’un certain âge.»

L’École hôtelière réagit

Du côté de l’École hôtelière, Sherif Mamdouh, porte-parole, n’a pas eu vent de l’incident. Indiquant tout d’abord que toute la communauté de l’école, le personnel et les étudiants, qui compte 3500 personnes, a une adresse e-mail, il rappelle que les anciens étudiants conservent leur adresse, «pour garder un lien».

Sur le fond de l’affaire, Sherif Mamdouh concède que les choses auraient pu être faites de manière «plus élégante». «Ce décalage entre le comportement de cette personne et ce qu’on enseigne est navrant, mais nous ne sommes pas garants de ce que font les gens durant leur temps libre.» (24 heures)

Créé: 11.04.2019, 16h42

Articles en relation

A l'EMS de la Rozavère, le chef Xavier Bats nous montre l'art de la cuisine écolo

Des gestes pour la planète 3/5 Inspiré par le film «Demain», à voir dans les salles du canton, 24 heures se penche sur les initiatives en route tout près de chez nous. Aujourd'hui, l'alimentation. Plus...

A Lausanne, la Rozavère ouvre un restaurant public

Gastronomie L’EMS de Chailly a inauguré lundi un restaurant attenant à la salle à manger des résidents. Une nouvelle ouverture vers la cité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.