Passer au contenu principal

Un chef de Service quitte Leuba pour Amarelle: surprise!

A 46 ans, Lionel Eperon, actuel chef du Service de la promotion économique du canton, reprend la Direction générale de l’enseignement postobligatoire (DGEP).

Lionel Eperon est l’actuel chef du Service de la promotion économique et du commerce (SPECo)
Lionel Eperon est l’actuel chef du Service de la promotion économique et du commerce (SPECo)
ALAIN ROUECHE

Le Conseil d’Etat annonce à l’instant par voie de communiqué une nomination qui va surprendre, voire soulever quelques vagues. Le nouveau chef de la Direction générale de l’enseignement postobligatoire (DGEP) n’est autre que Lionel Eperon, l’actuel chef du Service de la promotion économique et du commerce (SPECo). Il remplacera Claude Vetterli, chef ad intérim de la DGEP depuis le 1er octobre 2017, à la suite du transfert de Séverin Bez.

Lionel Eperon, qui oeuvre depuis dix ans dans le Département de Philippe Leuba, quitte un ministre de droite pour une ministre de gauche. Le haut fonctionnaire «a souhaité relever un nouveau défi professionnel, indique sobrement le communiqué du gouvernement. Sa candidature s’est clairement imposée à l’issue d’une mise au concours régulière qui a donné lieu à 31 postulations, dont 10 internes».

Mais que vient faire un spécialiste de l’économie à la tête de l’enseignement postobligatoire? Le Conseil d’Etat rappelle avoir décidé de «faire du renforcement de la formation professionnelle un axe fort et prioritaire de son Programme de législature 2017-2022.» Un des objectifs du Département de la Formation est d’augmenter le nombre de places d’apprentissages, ainsi que la certification professionnelle des jeunes et des adultes.

En contact avec les entreprises formatrices et les hautes écoles, «Lionel Eperon est un fort atout pour relever ce défi en donnant des nouvelles impulsions», justifie le communiqué.

37 000 jeunes

Rappelons que la DGEP est responsable des formations dispensées après l’école obligatoire à quelque 37'000 jeunes, tant dans les voies gymnasiales menant aux hautes écoles universitaires que dans la filière de l’apprentissage conduisant à des certifications professionnelles (école de la transition, écoles professionnelles et écoles des métiers) et aux formations tertiaires des HES.

Lionel Eperon prendra ses fonctions à la tête de la DGEP le 15 février prochain. Dès cette date, la direction ad intérim du SPECo sera confiée à Raphaël Conz, parallèlement à ses activités de responsable de l’Unité « Entreprises ». Le poste de chef du SPECo sera prochainement mis au concours.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.