Passer au contenu principal

Choc entre deux visions de l’avenir du territoire vaudois

Alors que Christelle Luisier (PLR) voit «un juste équilibre entre la nécessité de créer des logements et celle de protéger les terres agricoles», Raphaël Mahaim (Vert) craint que le Canton s'engage dans «un tournant mal négocié».

Décisions irréversibles