Passer au contenu principal

Un CHUV transformé par la droite inquiète les professionnels de l’hôpital

Le parlement dira si l’hôpital doit être confié aux bons soins d’un conseil d’administration. En commission, c’est oui à une voix près

Aujourd’hui le CHUV est un service de l’administration cantonale. La droite veut en faire un établissement autonome de droit public pour l’éloigner du Conseil d’Etat.
Aujourd’hui le CHUV est un service de l’administration cantonale. La droite veut en faire un établissement autonome de droit public pour l’éloigner du Conseil d’Etat.
PATRICK MARTIN

Couper le cordon entre le Conseil d’État et le CHUV en y ajoutant un conseil d’administration? C’est non pour une majorité du personnel hospitalier. Infirmières et syndicats s’y opposent, idem pour les patients. Les médecins assistants et les chefs de clinique sont plus que sceptiques. Cela ressort de deux rapports publiés par une commission du Grand Conseil. Ce que les intéressés ont confirmé à «24 heures» (lire ci-dessous).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.