Cinq bonnes raisons de se réjouir du vieillissement de la population

SeniorsOn vit plus longtemps mais aussi en meilleure santé, rappelle le gériatre Christophe Büla. Et les recettes pour favoriser son indépendance fonctionnelle sont simples.

Le professeur Christophe Büla, chef du Service de gériatrie du CHUV.

Le professeur Christophe Büla, chef du Service de gériatrie du CHUV. Image: Laurianne Aeby - CHUV

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Démences, EMS, coûts de la santé… Une sinistrose ambiante entoure la question du vieillissement de la population. Histoire de «voir le verre à moitié plein, de temps en temps», le professeur Christophe Büla, chef de la gériatrie du CHUV, liste cinq «excellentes nouvelles».


1. On est des champions de la longévité

La Suisse est le deuxième pays au palmarès mondial de longévité derrière le Japon (85 ans d’espérance de vie pour les femmes et 81 pour les hommes). Nous vivons toujours plus longtemps: trois mois gagnés en moyenne, année après année.


2. On vieillit mieux qu’avant

«On ne gagne pas seulement des années de vie en EMS, mais des années de vie en bonne santé», relève Christophe Büla. En vingt-cinq ans, l’espérance de vie en bonne santé après 65 ans a augmenté de deux ans et demi.

Autres chiffres, autre raison de se réjouir: en trente ans, le taux d’incidence d’alzheimer a diminué d’environ 44%, selon une étude américaine. «Les performances cognitives des Européens de 50 ans et plus sont aussi meilleures qu’il y a dix ans.»

L’indépendance fonctionnelle est maintenue plus longtemps. Le suivi d’une cohorte de Lausannois montre que les gens marchent mieux. Le pourcentage de femmes suisses de 75 ans et plus qui sont dépendantes dans les activités de base de la vie quotidienne a chuté de près de moitié en dix ans (8,1% en 2007 contre 4,8% en 2017). Pour les hommes, ce taux de dépendance est passé de 5,8% à 3,6%. «C’est très impressionnant, relève le professeur Büla. D’autant que ce n’est pas quelque chose qu’on observe dans tous les pays d’Europe.»

Il rappelle aussi que la majorité des centenaires sont indépendants, à part pour l’habillage et la toilette (selon une étude danoise). «Non, ce ne sont pas des «légumes» en EMS.»


3. On peut inverser le cours des choses à tout âge

Le lien entre les habitudes de vie et l’espérance de vie est établi. À 50 ans, une femme qui n’a aucun des facteurs protecteurs (ne pas fumer, boire modérément, ne pas être en surpoids, pratiquer une activité physique régulière et avoir une alimentation équilibrée) peut espérer vivre encore vingt-neuf ans en moyenne. Pour une femme qui cumule tous ces comportements positifs, c’est quatorze ans de plus. «Un écart massif», relève le professeur Büla.

Il est donc possible d’agir sur son vieillissement. «Et cela à tout âge. C’est un investissement, comme on investit dans sa retraite avec un deuxième pilier.»*


4. L’exercice retarde la manifestation des démences

Selon le spécialiste, le meilleur investissement pour sa forme est l’exercice, y compris à un âge avancé. «Beaucoup de personnes âgées ont une activité physique insuffisante.» Des études montrent qu’en favorisant la mobilité de gens sédentaires de plus de 75 ans on réduit leurs chances de développer de la dépendance fonctionnelle. «Cela retarde les manifestations physiques de la démence. Le changement le plus bénéfique dans ses habitudes est donc de passer d’un état sédentaire à un état où on fait un petit peu d’exercice: monter les escaliers plutôt que l’ascenseur, sortir un arrêt de métro plus tôt pour marcher… Ça fait la différence. De la même façon, les personnes âgées qui passent à un état sédentaire après un pépin de santé sont susceptibles de décliner rapidement.»


5. En socialisant, on fait du bien à notre santé

Notre façon de vieillir ne dépend pas que de notre santé physique mais aussi de notre environnement social. «Les gens qui ont un réseau social bien développé vont être plus prompts à sortir et être mobiles que quelqu’un d’isolé qui a les mêmes limitations physiques.» Les personnes âgées qui disent avoir un sentiment de solitude ont un déclin beaucoup plus rapide (+40%). «Une étude a aussi démontré que si l’on a une perception positive de son vieillissement, on va moins facilement décliner. Ces données sur les liens entre santé physique et psychologie sont fascinantes.»

Le médecin conclut par ce message aux seniors: «Soyons actifs. Essayons d’être optimistes et de cultiver notre réseau social, en particulier après la retraite. L’idée est de ne pas envisager son vieillissement comme une catastrophe et réalisons tout ce que l’on peut apporter aux autres.»


*Le programme «Pas de retraite pour ma santé» sensibilise les aînés à l’importance d’une activité physique couplée à une alimentation équilibrée.

Créé: 17.07.2019, 22h25

Articles en relation

«La vieillesse est un formidable progrès, pas une catastrophe»

Interview L’historien Dominique Dirlewanger raconte l’évolution des regards portés sur le grand âge au fil du XXe siècle. Plus...

Nyon va perdre son seul centre de jour pour aînés

Hébergement Le centre de Saint-Martin va fermer fin mars. Des proches aidants réclament une alternative de proximité. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.