Cinq stations vaudoises sur la trace du ski low-cost

TarificationEncouragées par les résultats du Magic Pass, de nouvelles stations viendront grossir l’offre l’hiver prochain.

Les détenteurs du Magic Pass II pourront skier gratuitement aux Pléiades l'hiver prochain.

Les détenteurs du Magic Pass II pourront skier gratuitement aux Pléiades l'hiver prochain. Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Pourquoi pas nous?» Cette question, Cédric Paillard, directeur de Vallée de Joux Tourisme, se l’est posée le 7 avril 2017. Ce jour-là, 25 stations romandes dévoilaient leur nouvel abonnement de saison à prix cassé, le Magic Pass. Cinq domaines skiables vaudois sont inclus dans l’offre: Leysin, Les Mosses, La Lécherette, Villars-Gryon-Les Diablerets et Château-d’Œx. Mais pas la vallée de Joux. «L’idée de ce forfait a été menée à bien dans un délai très court, rappelle Pierre Besson, directeur de Télé-Villars-Gryon-Les Diablerets. Il était difficile de partir avec tout le monde.»

Qu’à cela ne tienne: les pistes de L’Orient, de L’Abbaye et du Brassus seront ouvertes aux détenteurs du sésame (valide dès le 12 mai, lire ci-contre) l’hiver prochain. Tout comme celles des Rochers-de-Naye et des Pléiades. Au total, huit domaines skiables viennent gonfler l’offre, dont ces cinq vaudois. «J’ai été convaincu dès le début des avantages de cette offre, affirme Cédric Paillard. C’est un vecteur de communication énorme: en rejoignant cette communauté, on place la Vallée sur la carte du ski romand. C’est aussi une assurance pour nos clients: ceux qui hésitent à prendre leur abonnement de saison chez nous savent qu’ils auront de toute façon de la neige.» Administrateur de la société de remontées mécaniques du Brassus, Jacques Bianchi était plus circonspect. «Le printemps dernier, il y avait encore trop d’incertitudes pour que je sois convaincu. Mais les résultats (ndlr: présentés dans notre édition de jeudi) montrent que le pari était le bon.»

Modernisation nécessaire

Ce premier exercice a également convaincu les responsables des installations des Pléiades. La petite station de la Riviera vient de connaître un hiver record: elle fermera dimanche après avoir joué les prolongations durant une semaine et totalise 87 jours d’exploitation contre 49 l’hiver dernier. «Et on a également enregistré une très bonne fréquentation, se réjouit Sébastien Dumusque. On n’avait pas connu un tel hiver depuis dix ans.»

Malgré ce bilan très positif, le président de la Coopérative des Pléiades en est convaincu: «Rejoindre cette offre est une nécessité. Les stations de proximité profitent très largement du Magic Pass: celui qui veut passer une grosse journée à skier continuera à aller en Valais ou dans les Alpes vaudoises. Mais si vous n’avez que quelques heures devant vous, vous irez faire quelques virages sur les pistes les plus proches, au lieu de rester chez vous.»

Pour ce faire, la station devra toutefois équiper ses remontées mécaniques de portails Skidata. Sébastien Dumusque ne révèle pas la somme qui devra être engagée. «Il est conséquent. Mais on amène de nombreux autres avantages.»

L’an dernier, pour rejoindre la coopérative, Les Paccots (FR) étaient passés par le même investissement. Une facture qui se chiffrait «en dizaines de milliers de francs, signale Frédéric Sauteur, président des remontées mécaniques locales. On ne l’aurait sans doute pas fait sans le Magic Pass: mais on constate que ça amène un confort supplémentaire, notamment au niveau de la fluidité. C’était une bonne occasion de moderniser nos installations.»

Desservies uniquement par le train, les pistes des Rochers-de-Naye n’auront pas besoin de se mettre aux portails électroniques. «Les skieurs auront la possibilité de badger dans le train, avec un système par tablettes ou téléphones portables», signale Javier Blanco, membre de la direction du Syndicat des pistes des Rochers-de-Naye. Le Montreusien est d’ores et déjà confiant quant au bon déroulement de l’hiver à venir: «Notre abonnement de saison actuel coûte 420 francs. Pour le même prix ou presque (ndlr: le Magic Pass II sera vendu 399 francs jusqu’au 9 avril), nous proposons à nos clients une trentaine d’autres destinations.» (24 heures)

Créé: 09.03.2018, 19h11

Pratique

Magic Pass II, en vente jusqu'au 9 avril à 399 fr. (enfants: 269 fr.) ici.

Hiver: plus de 30 domaines skiables accessibles.

Eté: valable dans 16 stations, Anzère, Charmey, Crans-Montana, Grimentz, Zinal, Jaun, La Berra, Leysin, Les Marécottes, Moléson, Ovronnaz, Schwarzsee, St-Luc, Chandolin, Vercorin, Villars-Diablerets.

Valable dès le 12 mai 2018.

La carte Free Access sera repensée

C’est la grande nouveauté du Magic Pass II: l’abonnement de ski saisonnier s’étend à l’été dès le 12 mai dans seize stations, dont Leysin et Villars.
Il y a onze ans, cette dernière innovait en lançant un sésame estival. Aujourd’hui vendue 65 fr. à la saison et 12 fr. à la journée, la carte Free Access donne un accès illimité de mai à octobre à plus de 30 activités (tennis, piscines, transports…) à Villars, à Gryon et aux Diablerets.
La nouvelle vocation estivale du Magic Pass signifie-t-elle la mort de la Free Access? «Les engagements sont déjà pris auprès de nos partenaires pour cet été, répond Eric Liechti, municipal du Tourisme à Ormont-Dessus. Elle reste donc en fonction. Et nous sommes en pleine réflexion pour repenser cette offre dès l’été 2019.»
Directeur de l’axe touristique Bex-Villars-Gryon-Les Diablerets, Sergei Aschwanden est catégorique: «Avec la Free Access, on a un produit d’appel unique. Nos clients européens en raffolent. Le supprimer serait aberrant.» Eric Liechti ajoute: «La Free Access était destinée à l’origine aux hôtes séjournant dans la région. La carte journalière s’est ajoutée dans un deuxième temps pour toucher également les indigènes. En ce sens, elle vise un public différent du Magic Pass, qui vise plutôt les Suisses, et garde tout son sens.»

Articles en relation

Le Magic Pass ramène sur les pistes 25% de clients en plus

Tarification Fréquentation en hausse et objectifs financiers atteints: le forfait à prix cassé a réussi son pari. Reste à savoir si ce bel hiver n’a pas faussé la donne. Plus...

Le Magic Pass commence tout juste à changer les habitudes

Stations La nouvelle carte saisonnière donnant accès à 25 domaines skiables incite ses détenteurs à «picorer» l’offre des stations. Aperçu à Villars et aux Diablerets. Plus...

Le ski à prix réduit séduit un large public

Sports d'hiver L’abonnement de saison Magic Pass, lancé par vingt-cinq stations romandes, a attiré en cinq mois plus de 81'500 amateurs de glisse. Sursaut salvateur? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...