Claude Béglé refait parler de lui depuis la Corée du Nord

Corée du NordLe conseiller national PDC vaudois vient de publier un long message sur Facebook pour justifier ses tweets laudatifs sur le régime nord-coréen.

Claude Béglé est censé rester en Corée du Nord jusqu'à jeudi, avant de poursuivre son périple en Chine.

Claude Béglé est censé rester en Corée du Nord jusqu'à jeudi, avant de poursuivre son périple en Chine. Image: Archives - Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Claude Béglé s'est à nouveau signalé sur les réseaux sociaux avec un long message pour justifier ses tweets dans lesquels il loue le régime nord-coréen. Son parti, le PDC Vaud, et ses proches étaient sans nouvelle de lui depuis ses fameux quatre tweets polémiques. Claude Béglé est arrivé le 16 juillet a Pyongyang.

Dans l'embarras, le PDC Vaud a dû se résoudre à publier un communiqué de presse lundi après-midi pour se distancier des propos de son seul élu fédéral. La co-présidente du parti, Isabelle Tasset Vacheyrout imaginait même que le compte twitter de Claude Béglé avait pu être «manipulé».

Ce n'est manifestement pas le cas. Le conseiller national persiste et signe, toujours depuis Pyongyang, mais cette fois sur Facebook (lire en encadré). Il écrit être venu en Corée du Nord pour «essayer de comprendre sans a priori» et «écouter ce qui se dit du processus de paix». Un peu plus prudent que sur Twitter, il précise qu'il s'agit de «la visite privée d’un parlementaire fédéral, sans mandat officiel de la part d’une quelconque instance politique de Suisse. Ces commentaires n’engagent évidemment que moi». La suite est du même acabit que ses tweets: «Tout-le-monde est à l’œuvre et semble avoir le goût du travail bien fait. On est ici bien loin de la Russie bolchévique. J’attribue cette caractéristique à la mentalité coréenne. C’est peut-être ce qui explique le développement fulgurant de la Corée du Sud et qu’au Nord, le pays soit parvenu à subvenir à peu près seul à ses besoins, en dépit des sanctions». Ou encore: «J’ai aussi été frappé par la docilité avec laquelle les gens semblent accepter la toute-puissance du parti et du Leader Suprême, l’absence de contre-pouvoirs, comme si cela allait de soi».

Claude Béglé est censé quitter la Corée du Nord jeudi 25 juillet au soir. Il doit se rendre ensuite en Chine. Le PDC Vaud attend le retour en Suisse de son conseiller national pour obtenir des explications de sa part.

Créé: 23.07.2019, 15h03

Le message de Béglé sur Facebook

Articles en relation

Les tweets élogieux sur Pyongyang passent mal

PDC Vaud La section vaudoise du Parti démocrate-chrétien condamne les déclarations de son chef de file Claude Béglé sur la Corée du Nord. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.