Claude Nicollier: «Une performance remarquable»

Curiosity sur MarsDe retour d'un séjour à Houston, l'astronaute vaudois Claude Nicollier a suivi la pose de Curiosity sur Mars avec beaucoup d'émotion. Interview.

Image: Gérald Bosshard - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

-Comment avez-vous suivi l’événement ce matin ?

-Devant mon ordinateur, dès 7h30, sur le site de la NASA qui est excellent. On pouvait y voir la salle de contrôle en direct et l’enthousiasme de l’équipe au sol lorsque la sonde s’est posée sans problèmes.

J’ai reconnu l’administrateur de la Nasa, Charlie Bolden, dans la salle. C’était un collègue dans notre classe d’astronautes, en 1980 à Houston. Nous étions 19 Américains et deux Européens. Il est devenu le big boss de la Nasa.

J’ai aussi pu voir la première image envoyée par Curiosity, même si elle n’était pas de très bonne qualité à cause du couvercle vitré qui protégeait la caméra de la poussière de… «l’amarsissage» ! On y voit l’ombre de Curiosity sur la surface de Mars. Du point de vue des heures, c’était environ 3h de l’après-midi sur Mars. Cette image était un symbole très fort. Non seulement que la sonde s’était bien posée mais surtout qu’elle était arrivée avec ses six roues au bon endroit, et la transmission des données fonctionnait... C’était un succès total!

-Comment jugez-vous cette performance technique ?

-J’étais un peu inquiet, comme à chaque fois lors d’une période critique lors d’une mission spatiale. Poser un engin, de la masse et de la dimension d’une petite voiture, à près de 250 millions de kilomètres de la Terre, est une performance remarquable. Il y a eu un moment de grande tension dans la salle de contrôle pendant la séquence d’approche. Imaginez que toute l’équipe du projet y travaillait depuis dix ans! Je suis très impressionné. Arriver sur le sol martien en douceur et se poser sur un endroit précis est extraordinairement difficile. Il y a toute une séquence d’événements pour assurer l’arrivée. Le parachute peut ne pas s’ouvrir, les rétrofusées peuvent ne pas s’enclencher correctement, les câbles peuvent ne pas se dérouler comme il faut. Il y a plein de bugs qui peuvent intervenir. Ce qui s’est passé ce matin est du plus haut niveau sur le plan technique et opérationnel. Cet événement m’émeut. L’idée d’envoyer un engin sophistiqué dans ce monde lointain, je trouve cela magnifique. C’est une des formes les plus nobles de l’entreprise humaine. Chapeau bas à ceux qui l’ont réussi!

-Que peut-on attendre de cette mission ?

Ils vont maintenant activer le système et explorer Mars sur une très grande surface autour du point de contact (le cratère Gale spécifiquement). Ils vont gratter, analyser la composition du sol. Cela va être une belle aventure. Il faudra déterminer si les conditions sont réunies pour l’éclosion de la vie, si l’on trouve des biomolécules, et autres matériaux organiques, afin de déterminer s’il y a eu de la vie sur Mars.

-Pensez-vous qu’il y en a eu ?

-Certainement pas des petits hommes verts. Mais on a déjà trouvé quelques indices d’une possibilité de vie passée dans le sol martien lors de précédentes missions, et l’analyse va être poursuivie avec des moyens plus importants. Curiosity va aussi analyser l’atmosphère de la planète pour vérifier l’abondance de méthane et déterminer son origine, qui pourrait être du vivant.

Curiosity va parcourir quelques kilomètres, il est beaucoup plus performant que les précédentes sondes. Il pourra avancer à une vitesse de 140m/h, ce qui est très rapide. A la distance de Mars, le signal met près de 20 minutes pour arriver et 20 minutes pour nous revenir. Il faut donc 40 minutes pour savoir si une commande envoyée vers la sonde a été correctement exécutée.

Créé: 06.08.2012, 19h39

Articles en relation

Curiosity ouvre une nouvelle ère d'exploration de Mars

Robot de la NASA Le robot Curiosity a atterri comme prévu lundi peu après 7h31, ont annoncé les équipes de la NASA. Le président américain Barack Obama a qualifié cet atterrissage d'un «exploit technologique sans précédent». Plus...

La NASA lance sa grande chasse à l'extraterrestre

Espace Le robot Curiosity, chargé de trouver des traces de vie sur Mars, doit se poser dans quelques heures sur la planète rouge, au terme d'un voyage dans l'espace de plus de huit mois. Plus...

Le robot Curiosity en route pour Mars

Nasa A trois jours de son arrivée très attendue sur Mars, le robot américain Curiosity est «parfaitement» conforme à son plan de vol et le vaisseau qui le transporte vers la planète rouge «réagit tout à fait normalement». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.