La clé de sa voiture révèle sa fausse annonce de vol

VaudCondamné pour tentative d’escroquerie à l’assurance prouvée par l’analyse de la mémoire d’une des clés de son véhicule haut de gamme.

Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les clés de voiture de dernière génération assurent peut-être l’inviolabilité du véhicule, mais elles conservent aussi dans leur mémoire la trace de l’utilisation de la voiture. C’est sans doute pour l’avoir oublié que le propriétaire d’une Audi A5 qui l’avait annoncée volée a été confondu. Il a recouru en vain jusque devant le Tribunal fédéral contre sa condamnation, pour tentative d’escroquerie à l’assurance et induction de la justice en erreur, à 120 jours-amendes avec sursis et 1000 francs d’amende.


Lire aussi notre long-format: Les Lémaniques roulent luxe


En 2014, cet automobiliste avait déclaré que sa voiture, laissée un soir sur le parking de la sortie de l’autoroute à Chavornay (il disait avoir poursuivi sa route à bord du véhicule d’une connaissance), avait disparu à son retour. Il a aussitôt annoncé le vol à la police ainsi qu’à son assureur en remettant à ce dernier les trois clés en sa possession. L’assureur a fait analyser ces clés. Deux d’entre elles mémorisent notamment l’heure de leur dernière utilisation ainsi que le kilométrage du véhicule. Il en est ressorti que l’une d’elles indiquait une heure clairement postérieure à celle à laquelle le propriétaire avait annoncé le vol à la gendarmerie. L’histoire ne s’arrête pas là.

Deux ans plus tard, la police vaudoise était informée par Interpol Lisbonne qu’un module électronique de cette Audi démontée avait été installé sur une autre voiture. Il a par ailleurs été possible de remonter l’historique de cette A5 depuis son arrivée au Portugal jusqu’à sa démolition. (24 heures)

Créé: 31.01.2019, 19h14

Articles en relation

Gare aux virus… pour voitures

Hacking Le piratage informatique ne se limite pas aux ordinateurs. Il visera bientôt les automobiles et les avions, avertit Alberto Sangiovanni-Vincentelli, spécialiste mondial de l’internet embarqué. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.