«Mon client a vu rouge et il a complètement pété les plombs»

Homicide à MorgesL’avocate, qui défend le meurtrier présumé de la jeune femme étranglée à Morges, livre sa version des faits.

Me Cinzia Petito défend les intérêts du meurtrier présumé. Pour elle, il s’agit d’un meurtre passionnel.

Me Cinzia Petito défend les intérêts du meurtrier présumé. Pour elle, il s’agit d’un meurtre passionnel. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans son bureau lausannois, Me Cinzia Petito va droit au but: «Il ne s’agit pas de dépeindre mon client comme une victime, mais d’expliquer comment il a pu arriver à ce geste tragique.» L’avocate défend le meurtrier présumé d’Ashleigh, cette jeune femme morte étranglée fin octobre dans son appartement du centre-ville de Morges. Pour mémoire, son corps a été retrouvé début novembre dans un état de forte décomposition (24?heures du 28 novembre 2014).

Selon l’avocate, le prévenu avait beaucoup bu la nuit du drame. «Ce soir-là, il avait découvert son amie en compagnie d’un autre homme dans un restaurant de Morges. Elle lui avait affirmé qu’elle allait manger avec une copine. Mon client savait que le jeune homme en question contactait régulièrement Ashleigh pour voir si ça ne pouvait pas coller entre eux. De nature jalouse, mon client s’est alors senti trompé, trahi par la femme dont il était fou amoureux depuis quatre mois.» Selon Me Cinzia Petito, le prévenu est resté sur place discuter avec son rival, alors qu’Ashleigh aurait rapidement tourné les talons.

Plus tard dans la soirée, il aurait croisé le père de sa compagne devant un bar de Morges. Tous deux seraient entrés dans l’établissement avant qu’Ashleigh n’arrive. «La situation a très vite dégénéré, poursuit-elle. Mon client est resté au bar tandis que son amie et son père sont ressortis. Avant de partir, ils lui ont demandé de passer à l’appartement rechercher ses affaires. C’est pour cette raison qu’il est retourné chez elle.»

Il la croyait endormie Une fois sur place, le ton serait vite monté au sein du couple. «Il a vu rouge et il a pété les plombs avant de lui attraper le cou», poursuit-elle. Selon cette dernière, le prévenu – croyant Ashleigh endormie dans son lit – serait allé se coucher sur le canapé. «Le lendemain, il l’a appelée, mais vu qu’elle ne répondait pas, il est allé voir et c’est là qu’il a compris son geste. Tétanisé, il a décidé de s’enfuir. Il s’est rendu compte qu’il avait perdu celle qu’il aimait et il savait que ce drame allait compromettre son avenir avec sa fille.»

L’homme de 31?ans, décrit par son avocate comme quelqu’un de consciencieux et de compétent, est père d’une fille de 2 ans. «Lorsqu’il est devenu papa, il avait pris la décision d’arrêter de boire. Il a été abstinent pendant dix-sept?mois, avant de recommencer cet été», poursuit Me Cinzia Petito. Aujourd’hui, elle rejette en bloc tout épisode de violence que son client aurait commis sur son ancienne compagne et sa fille. Dans le déni, l’homme – cuisinier dans une maison de retraite – a attendu que la police vienne l’intercepter chez lui et a continué d’aller travailler. «Après son arrestation, vendredi passé, il a très vite parlé. Aujourd’hui, c’est un homme détruit qui ne pourra jamais se pardonner son geste.»

Créé: 28.11.2014, 22h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.