Passer au contenu principal

A Bex, la droite unie a renversé la vapeur

Alors qu’elle penchait à gauche depuis quatre législatures, la Municipalité bellerine a viré à droite, hier.

Un UDC, deux PLR, deux représentants d'Avançons et deux socialistes: la Municipalité bellerine penchera à droite, dès juin. Les élus: Pierre-Yves Rapaz, Jean-François Cossetto, Daniel Hediger, Emmanuel Capancioni, Eliane Desarzens, Pierre Rochat et Pierre Dubois
Un UDC, deux PLR, deux représentants d'Avançons et deux socialistes: la Municipalité bellerine penchera à droite, dès juin. Les élus: Pierre-Yves Rapaz, Jean-François Cossetto, Daniel Hediger, Emmanuel Capancioni, Eliane Desarzens, Pierre Rochat et Pierre Dubois
Chantal Dervey

Le revirement est quasi complet: le 28 février, les quatre candidats de la gauche étaient parfaitement dans la course pour maintenir ses quatre sièges à la Municipalité. Hier, elle a dû déchanter. Jacques-Olivier Budry et le sortant Christophe Siméon manquent le coche, alors qu’Eliane Desarzens et Pierre Dubois ont pu sauver leurs sièges mais terminent aux 6e et 7e rangs de l’élection. La droite en profite et reprend une majorité qu’elle avait perdue il y a quatre législatures. Elle place les cinq candidats de sa liste d’alliance. Le parti Avançons gagne un second siège, tout comme le PLR, tandis que l’UDC se maintient, avec un siège.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.