Passer au contenu principal

La communauté italienne vaudoise en chiffres

Dans le cadre des 75 ans de la Fédération des colonies libres italiennes, petit tour d'horizon statistique de cette communauté.

Troisième communauté du canton, après la portugaise et la française

La communauté italienne est l’une des plus anciennes du canton. Elle est longtemps restée la première, cédant sa place aux Portugais et aux Français.

Le nombre d’Italiens a atteint son apogée en 1970, avec 52'700 personnes (46%), avant de décliner au fil des départs et des naturalisations. Ils sont aujourd’hui 29'700 (11% en 2018). À noter que 23'800 résidents vaudois de nationalité suisse âgés de 15 ans et plus ont une double nationalité (source: OFS, 2017). Depuis les années 2000 et l’entrée en vigueur de l’accord sur la libre circulation des personnes avec l’UE, l’immigration italienne est repartie à la hausse, sans atteindre les niveaux des décennies précédentes.

----------

Lire aussi:Les colonies libres, mémoire vive de l’Italie en Suisse

----------

Beaucoup d’hommes et d’actifs et une communauté plus âgée que la moyenne

La communauté italienne résidant dans le canton comprend une majorité de personnes d’âge actif (63% sont âgées de 20 à 64 ans), avec une majorité d’hommes (57% d’hommes en 2018). Mais, de par son ancienneté, c’est une communauté qui est aussi plus âgée que la moyenne de la population étrangère: 23% des Italiens résidant dans le canton ont dépassé les 65 ans, contre 7% pour l’ensemble de la population étrangère et 16% pour la population vaudoise dans son ensemble. La part des jeunes de moins de 20 ans est aussi plus faible que la moyenne (15%, contre 23% pour la population étrangère et 22% pour la population vaudoise totale).

----------

Lire aussi:Mussolini, docteur honoris causa

----------

Une importante part de 2e et de 3e génération

Étant donné l’ancienneté de cette communauté dans le canton, la part des personnes de 2e ou de 3e génération est plus élevée que la moyenne de la population étrangère. Parmi les Italiens âgés de 15 ans et plus, 17% sont de la 2e ou de la 3e génération, contre 6% pour l’ensemble de la population étrangère (source: OFS, moyenne 2015-2017).

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.