Une communauté pour les mangeurs de burgers

LausanneDes étudiants ont imaginé un Pass pour découvrir les meilleures adresses proposant le célèbre sandwich.

Vincent Métroz et Johan Bavaud, à l'origine du BurgerPass pour découvrir à petits prix les meilleurs sandwich rond à Lausanne.

Vincent Métroz et Johan Bavaud, à l'origine du BurgerPass pour découvrir à petits prix les meilleurs sandwich rond à Lausanne. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Supplantée la traditionnelle fondue. Oubliés les kebabs exotiques. Depuis quelque temps à Lausanne, c’est le burger qui éclipse tout. Pas une semaine sans l’annonce de l’ouverture d’un nouveau roi du petit sandwich rond, sans la parution d’un classement vantant la qualité des burgers d’ici. «C’est devenu une vraie culture, une tendance culinaire forte du moment. Le marché est bientôt saturé», reconnaît Johan Bavaud, étudiant à la Haute Ecole d’ingénieurs à Yverdon-les-Bains.

C’est ainsi qu’a germé dans sa tête, et dans celle de ses amis Aurélie Rastorfer, étudiante en HEC à Lausanne, et Vincent Métroz, étudiant à la HEG à Sierre, l’idée de sélectionner les meilleures adresses et de les proposer dans un BurgerPass.

9 sondés sur 10 sont alléchés

«Le but est de permettre la rencontre entre les restaurateurs et les consommateurs de burgers de qualité», explique Johan Bavaud. Au préalable, les associés ont lancé une étude de marché. Au final, deux résultats les ont confortés dans leur idée: 90% des personnes interrogées veulent découvrir plus d’enseignes de burgers de qualité, alors qu’elles sont 70% à percevoir ce type de burgers comme étant plus chers que ceux des traditionnels fast-foods. «Ce qui n’est pas forcément le cas à chaque fois. Nous avons présenté deux menus dans cette étude de marché. L’un venait d’un fast-food, l’autre d’une très bonne adresse de burgers à Lausanne. Les personnes sondées ont estimé que le premier menu devait être moins cher, ce qui était faux», se réjouit Johan Bavaud.

Le BurgerPass vise deux clientèles: les étudiants sans grands moyens pour manger et les amateurs de burgers qui veulent découvrir de nouveaux établissements. A terme, une quinzaine de partenariats seront passés avec des enseignes – lausannoises dans un premier temps – privilégiant les produits locaux et de qualité. Le Pass sera valable une seule fois dans chaque enseigne partenaire.

Les Boucaniers, dans la capitale vaudoise, sont déjà partants pour figurer dans le Pass. «Il y a toute une effervescence à Lausanne autour des burgers en ce moment. L’idée de proposer un passeport gourmand, que les gens tournent et comparent les offres, nous a bien plu», confie Ludovic Schmutz, le gérant des Boucaniers.

Des fonds via le Net

Pour l’heure, Johan, Aurélie et Vincent ont lancé une récolte de fonds sur Internet pour financer le graphisme du Pass (lire ci-contre). «Il devra avoir la taille d’une carte de crédit, car on ne planifie pas d’aller manger un burger. Ce sera mieux de toujours l’avoir sur soi», prévoit Johan Bavaud. C’est également sur la Toile que le Pass sera vendu, vraisemblablement au mois d’octobre.

BurgerPass récolte de fonds sur wemakeit.com/projects/burgerpass (24 heures)

Créé: 21.08.2015, 18h33

La touche finale sur le Net

Aurélie, Vincent et Johan viennent de lancer une récolte de fonds sur Internet pour financer le graphisme de leur BurgerPass. Le budget qu’ils espèrent boucler est de 3000 francs. Ils en ont déjà reçu près de la moitié. «Nous avons envie de développer un produit final qui reflète la qualité des burgers proposés par les enseignes partenaires. Nous mettons donc un point d’honneur à développer une ligne graphique professionnelle et un Pass à l’esthétique élaborée», explique le trio.

En parallèle, la recherche d’enseignes partenaires se poursuit. Quant à la mise en vente du Pass, elle se fera elle aussi par le Net, en collaboration avec la start-up Cronodeal, une plate-forme de vente aux enchères inversées. Johan Bavaud: «C’est le client qui décidera du prix qu’il est prêt à payer.» Le Pass devrait tourner autour des 60 francs.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 11 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...