Passer au contenu principal

Commune fusionnée cherche sobriquet pour ses habitants

Née de la fusion entre Villars-Burquin, Vaugondry, Fontanezier et Romairon, Tévenon est en pleine quête identitaire. Insolite

A Lully-sur-Morges, Huguette Weishaupt et Claudine Déglon, prennent des mines boudeuses.
A Lully-sur-Morges, Huguette Weishaupt et Claudine Déglon, prennent des mines boudeuses.
Odile Meylan
A L'Auberson, l'hiver peut être rude. Comme Luc Martin, il fait bon alors s'asseoir sur son poêle.
A L'Auberson, l'hiver peut être rude. Comme Luc Martin, il fait bon alors s'asseoir sur son poêle.
Odile Meylan
A Bercher, Serge Constantin, patron du Café-Restaurant Au Bourlatsapi (Brûle-Chapeaux, premier surnom des villageois), ici avec Nina, avoue qu'il ne connaissait pas cet autre surnom.
A Bercher, Serge Constantin, patron du Café-Restaurant Au Bourlatsapi (Brûle-Chapeaux, premier surnom des villageois), ici avec Nina, avoue qu'il ne connaissait pas cet autre surnom.
Odile Meylan
1 / 3

Les habitants de Giez s’appellent les Couennes et ceux de Bretonnières, les Caque-Lentilles. Et les habitants de Tévenon? Rien, que pouic. Pour combler ce manque, la nouvelle commune née de la fusion entre Villars-Burquin, Vaugondry, Fontanezier et Romairon cherche un nom et/ou un sobriquet pour ses habitants.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.