Les concierges ne sont pas près de rendre leur tablier

ImmobilierLes entreprises de nettoyage n’évincent pas le gardien qui vit dans la maison, toujours apprécié. Un livre lui rend hommage.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils savent presque tout faire: des nettoyages en passant par le contrôle des panneaux électriques ou de la chaufferie, jusqu’à une multitude de réparations. Sans oublier les menus services qu’ils rendent aux locataires. Les concierges, qu’ils aient ou non une autre activité rémunérée, sont des figures incontournables de nos immeubles. Pour leur rendre hommage et fêter ses 35 ans, l’entreprise Menegalli SA, société qui distribue du matériel de conciergerie en Suisse romande, vient de sortir un livre brossant le portrait de trente-cinq concierges.

Grande disponibilité

Un métier en pleine mutation, mais qui ne devrait pas disparaître. «Le téléphone portable a révolutionné ce travail, explique Orlando Menegalli, codirecteur de l’entreprise. Avant, les locataires devaient s’en tenir aux horaires de réception inscrits sur la porte de l’appartement du concierge. Aujourd’hui, son portable sonne en permanence. Les habitants n’hésitent pas à faire appel à lui lorsqu’ils ne parviennent pas à joindre la régie. Le concierge agit comme véritable filtre entre celle-ci et les locataires.»

«Véritable partenaire»

Un avis partagé par Michel Maillard, directeur chez Naef Immobilier, à Lausanne: «C’est un véritable partenaire de l’immeuble, il a un regard direct sur ce qui s’y passe. Il est là pour faire respecter les règles sans être trop intrusif, ni exercer une surveillance policière sur les habitants.» Et Olivier Moser, chief operating officer chez de Rham Immobilier, à Lausanne, de préciser: «Un service de conciergerie performant est indispensable. Les locataires et les propriétaires attendent une prestation de qualité, un immeuble en ordre, une surveillance de l’immeuble et de ses alentours. Nous avons cinquante concierges à temps plein et cent soixante à temps partiel.»

Chez Cogestim, la proportion des immeubles d’habitation ou mixtes dans lesquels un concierge est présent avoisine les 90%. «L’activité de concierge demeure un atout majeur dans la gestion d’un immeuble, explique Peter Forster, directeur de l’agence lausannoise. Sa présence permet de régler bon nombre de problèmes et de conflits qui peuvent survenir dans un bâtiment. Son rôle de surveillance a toute sa raison d’être dans l’environnement actuel où des actes de vandalisme sont de plus en plus présents. Nous ne pensons pas que cette activité soit vouée à disparaître à court terme.»

Pas de formation exigée

Aucune formation n’est exigée pour assumer ce travail, mais certaines qualités sont indispensables. Naef Immobilier compte sur l’altruisme et la discrétion de ses concierges. Et de Rham met en avant un mélange entre compétences techniques, entregent, fermeté, conscience professionnelle et disponibilité. Un atout qui ne semble pas être un fardeau selon les concierges interrogés, même quand il s’agit de réparer une fuite d’eau à 3 h du matin.

Expos des photos d’Anthony Anex à la Galerie Forma, route de Genève 21 à Lausanne, du 26 avril au 2 mai. www.menegalli.ch (24 heures)

Créé: 18.04.2015, 09h08

Articles en relation

Dans la peau d'un concierge au service des ultra-riches

Luxe Les plus riches du monde ne perdent pas leur temps à réserver eux mêmes leurs vacances 6 étoiles ou leurs places de concert dernière minute. Il y a un concierge pour ça. Plus...

Sociétés de nettoyage pour bureaux et commerces

Les sociétés dites de facility management (FM) proposent une large palette de services, allant du nettoyage intérieur, à l’entretien des espaces verts en passant par la surveillance des locaux ou encore la maintenance technique, entre autres.

«Nous avons des mandats principalement dans des locaux commerciaux, dans des bureaux ou encore dans certaines usines, explique Julie Brunner, responsable de la communication chez Bouygues Energie & Services en Suisse. Nos collaborateurs ont des connaissances techniques et commerciales pointues pour ce qui est de l’exploitation de bâtiments.»

Chez Vebego SA, certains mandats concernent aussi des immeubles locatifs: «Cela représente environ 10% de nos activités et ça a tendance à se développer, explique Jean-Marc Auroi, chef de vente et marketing. Les grands propriétaires fonciers cherchent la rentabilité et ont tendance à externaliser le nettoyage. Le petit concierge qui vit sur place va devenir de plus en plus rare.»

Livit AG a sa propre filiale de FM, et propose les deux modèles de conciergerie en fonction des besoins. Le concierge sur place offre un service de proximité, alors que la société de FM «investit en permanence dans la formation de ses collaborateurs, tenant compte des connaissances techniques complexes qu’exige la gérance d’immeubles de tout genre.»

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.