Un concours pour une solidarité plus innovante

SocialLa Société Vaudoise d’Utilité Publique offre 20'000 francs à un projet d’entraide privé ou associatif original.

Les projets proposés peuvent par exemple favoriser les liens intergénérationnels.

Les projets proposés peuvent par exemple favoriser les liens intergénérationnels. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Société vaudoise d’utilité publique (SVUP) n’est pas loin d’avoir 200 ans, mais elle se met à la page du XXIe siècle. Cette association, qui fédère des services sociaux privés comme Caritas ou le Centre social protestant, lance un appel à projets pour promouvoir l’innovation dans le domaine de la solidarité.

Appelé «Pépinière UP», le concours ne s’adresse pas forcément à des start-up technologiques à vocation caritative, quoique. Il est en tout cas ouvert à toute association ou personne privée qui a besoin d’un coup de pouce pour concrétiser une bonne idée, au niveau local, régional ou cantonal. Les projets seront évalués par un jury composé notamment de la conseillère nationale socialiste vaudoise Rebecca Ruiz. Le lauréat sera désigné en octobre et recevra une aide de 20'000 francs.

«Il peut s’agir d’un projet qui crée du lien social, qui favorise les relations intergénérationnelles ou qui permet à des personnes dans le besoin de mieux accéder à des aides, imagine Tristan Gratier, président de la SVUP. Il arrive que des gens aient un bon projet, et tout ce qui leur manque est un local ou une aide pour lancer une campagne de communication.» Le délai de dépôt des candidatures est fixé au 15 juillet 2018.

Informations sur www.svup.ch (24 heures)

Créé: 03.05.2018, 11h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.