Fabienne Despot reste présidente de l'UDC Vaud

PolitiquePrise dans une affaire d’enregistrement clandestin, la présidente du parti Fabienne Despot a sauvé sa tête devant le congrès, malgré l’avis de certains ténors.

«Lorsque l’on est confronté à la meute, il faut lui faire face», a lancé Fabienne Despot en ouverture de congrès.

«Lorsque l’on est confronté à la meute, il faut lui faire face», a lancé Fabienne Despot en ouverture de congrès. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jeudi soir, les 144 délégués présents au congrès extraordinaire de l’UDC, à Noville, ont accepté, par de courtes majorités, de maintenir Fabienne Despot sur la liste pour l’élection au Conseil national et sur le ticket au Conseil des Etats. Elle garde également la présidence de la section cantonale pour une voix.

«Lorsque l’on est confronté à la meute, il faut lui faire face, a lancé Fabienne Despot en ouverture de congrès. Ma présence devant vous est un acte de volonté. J’ai agi en personne libre. Maintenant, je mets mon mandat de présidente à votre disposition. En revanche, j’ai le désir de maintenir mes candidatures au Conseil national et aux Etats. Je m’en remets à votre décision, que j’accepterai.»

Malentendu et confusion

Bon nombre des délégués ont compris qu’elle démissionnait. A l’instar du conseiller national André Bugnon: «Mme Despot s’est entêtée, mais elle a fini par comprendre qu’elle devait abandonner la présidence. Elle met notre crédibilité en jeu. Par contre, je pense qu’elle peut rester candidate aux élections fédérales. L’opinion publique décidera dans les urnes si la faute qu’elle a commise est trop grosse.»

Dans la foulée, Fabienne Despot a tenu à préciser qu’il ne fallait pas comprendre qu’elle quittait la présidence: «C’est à vous de décider, ce n’est pas moi qui vais démissionner.» Ce qui a engendré une certaine confusion dans la salle.

«C’est à vous de décider, ce n’est pas moi qui vais démissionner»

Le député Pierre-Yves Rapaz, qui avait déjà tenu des propos assez durs dans la presse à l’égard de la présidente, a enfoncé le clou: «Par sa conduite, Mme Despot a mené le parti dans la défaite. Lorsque l’on se présente à une éligibilité, on se doit d’être irréprochable. L’acte grave de notre présidente a entamé notre confiance.»

L’UDC Suisse suit de près la violente crise que traverse sa section vaudoise. Jeudi soir, elle avait dépêché sur place son secrétaire général, Martin Baltisser. Celui-ci a demandé aux Vaudois de ne pas perdre de vue les priorités du parti dans cette tempête. «Je suis ici en tant qu’observateur, a-t-il précisé. Je regrette vraiment cette situation. Je vous prie avec insistance de vous concentrer sur les enjeux politiques après ce congrès. La section vaudoise est importante pour l’UDC Suisse.»

L’UDC Vaud a dû se résoudre à organiser ce congrès extraordinaire à Noville pour tenter de trouver une issue à la crise. Celle-ci a éclaté à la fin du mois dernier, lorsque la présidente Fabienne Despot a admis publiquement qu’elle avait enregistré des membres de la direction du parti à leur insu. Malgré les pressions de plusieurs ténors de la section vaudoise, la présidente n’avait pas voulu démissionner de sa fonction et retirer ses candidatures au Conseil national et aux Etats. (24 heures)

Créé: 13.08.2015, 22h22

«L’opinion publique décidera dans les urnes si la faute que Fabienne Despot a commise est trop grosse», André Bugnon, conseiller national (Image: Chantal Dervey)

«Par sa conduite, Mme Despot a mené le parti dans la défaite», Pierre-Yves Rapaz, député au Grand Conseil

Articles en relation

«Le club des ex» au cœur des manœuvres

Révélations Nouveau rebondissement au sein de l'UDC Vaud. Jean-Luc Laurent n'a pas agi seul. Un véritable groupe s'est activé en vue d' obtenir le rapport de médiation. Plus...

Encore une plainte à l’UDC Vaud

Politique L’UDC vaudoise a une nouvelle affaire sur la table avant le congrès de jeudi soir. Plus...

L’UDC vaudoise se fait des sueurs froides avec son congrès

Elections Ce jeudi, l’un des enjeux du congrès sera de garder un semblant de cohésion dans le parti. Quel rôle jouera Fabienne Despot? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...