Passer au contenu principal

Le Conseil d'Etat change de pratique après l'affaire S3

Le gouvernement dit avoir «tiré des enseignements» du prêt octroyé à la start-up de Pascal Jaussi en 2015.

Le Canton a communiqué jeudi au sujet des révélations de «24heures» sur l'octroi d'un prêt d'un demi-million de francs à la start-up S3 en 2015. Pour l'Etat, aucune faute n'a été commise. Une réforme des conditions de prêts a toutefois été lancée.
Le Canton a communiqué jeudi au sujet des révélations de «24heures» sur l'octroi d'un prêt d'un demi-million de francs à la start-up S3 en 2015. Pour l'Etat, aucune faute n'a été commise. Une réforme des conditions de prêts a toutefois été lancée.
Keystone

Le communiqué est alambiqué, et l’information la plus importante figure au dernier paragraphe: l’élaboration d’un règlement est «en cours» concernant les conditions d’octroi de prêts dans le cadre du Fonds cantonal de lutte contre le chômage, précise le texte envoyé jeudi par le bureau de communication de l’État.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.