Conseil d'Etat: deux UDC briguent la candidature

Canton de VaudLes UDC Philippe Jobin et Pascal Dessauges devront être partagés par le Congrès de la section vaudoise dans sa tentative de ravir le siège de Pierre-Yves Maillard.

le préfet du Gros-de-Vaud Pascal Dessauges avait été le candidat malheureux à l'interne en 2011 et 2016 dans la lutte à la candidature pour le Conseil d'Etat.

le préfet du Gros-de-Vaud Pascal Dessauges avait été le candidat malheureux à l'interne en 2011 et 2016 dans la lutte à la candidature pour le Conseil d'Etat.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les UDC Philippe Jobin et Pascal Dessauges visent la candidature au Conseil d'Etat vaudois. Le parti décidera jeudi en congrès lequel des deux se lancera dans la course le 17 mars pour tenter de regagner le siège perdu en 2011.

Le délai interne pour le dépôt des candidatures UDC a échu lundi, et aucun autre papable n'est sorti du bois. Le congrès sera appelé à trancher entre deux personnalités: le chef de groupe au Grand Conseil Philippe Jobin, 50 ans, et le préfet du Gros-de-Vaud Pascal Dessauges, 54 ans, candidat malheureux à l'interne en 2011 et 2016.

«Notre objectif est de récupérer notre siège au gouvernement», a expliqué lundi à Keystone-ATS Jacques Nicolet, président cantonal. Une revendication légitime, ajoute le parti, puisque l'UDC est la troisième force électorale du canton, derrière le PLR et le PS.

Discussions

L'UDC a discuté avec ses alliés des dernières élections cantonales, le PLR et les Vert'libéraux. «Le PLR semble enclin à soutenir notre candidat. Le parti a à peu près formellement décidé de ne pas se lancer», observe M. Nicolet. Le dernier mot reviendra au congrès libéral-radical, qui fixera la stratégie vers la mi-janvier.

Les échanges avec les Vert'libéraux sont «un peu plus compliqués», note M. Nicolet. Il est prévu que le candidat UDC, une fois désigné, rencontre les Vert'libéraux pour tenter d'obtenir leur soutien.

Ce qui est loin d'être fait, car au centre le PDC pourrait lancer un candidat. Le parti dévoilera ses cartes mardi. La socialiste Rebecca Ruiz reste la grande favorite dans cette course au Conseil d'Etat vaudois, provoquée par la démission de Pierre-Yves Maillard.

La gauche de la gauche n'a pas réussi à s'entendre sur une liste unique. Elle propose deux candidats: l'avocat Jean-Michel Dolivo pour Ensemble à Gauche et l'étudiante Anaïs Timofte pour le POP. Le dépôt des listes est agendé au 28 janvier. (ats/nxp)

Créé: 07.01.2019, 17h18

Articles en relation

Conseil d'Etat: l'UDC lancera un candidat

Canton de Vaud Le siège du socialiste Pierre-Yves Maillard, qui reprend la tête de l'Union syndicale suisse, aiguise les appétits de l'UDC désireuse de récupérer son siège au Conseil d'Etat. Plus...

Pierre-Yves Maillard annonce sa démission

Canton de Vaud Pierre-Yves Maillard a informé par courrier le Grand Conseil vaudois de sa démission pour le 3 mai 2019. Plus...

Rebecca Ruiz vise le Conseil d'Etat

Canton de Vaud La conseillère nationale socialiste veut succéder à Pierre-Yves Maillard au Conseil d'Etat vaudois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.