Le Conseil d’Etat fixe ses ultimes conditions

Caisse de pensionsFace aux syndicats des fonctionnaires, le gouvernement a cédé du terrain. Il n’ira pas plus loin

En 2008, la fonction publique a manifesté contre la nouvelle grille salariale. Les syndicats annoncent une nouvelle manifestation pour le 7 mars, contre les modalités de l'assainissement de la caisse de pensions

En 2008, la fonction publique a manifesté contre la nouvelle grille salariale. Les syndicats annoncent une nouvelle manifestation pour le 7 mars, contre les modalités de l'assainissement de la caisse de pensions Image: Jean-Bernard Sieber/ARC -Archive

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mercredi soir et jeudi matin, la délégation du Conseil d’Etat vaudois dirigé par Pierre-Yves Maillard et les trois faîtières syndicales (FSF, SUD, SSP) ont bouclé leurs négociations sur l’assainissement de la caisse de pensions de la fonction publique. L'assemblée générale du personnel délibérera ce jeudi soir. Une journée d’actions suivie d'une manifestation est d’ores et déjà annoncée pour le 7 mars.

Mais que les syndicats donnent ou non leur aval aux propositions du gouvernement, le Grand Conseil se prononcera sur le plan en juin. Quant à Pierre-Yves Maillard, il se contente de dire: «Le Conseil d'Etat a fait de très importantes concessions. Je ne vois pas comment un meilleur plan est possible.»

Concession du Conseil d'Etat

Le Conseil d’Etat a cédé du terrain sur la revendication la plus importante de la Fédération des sociétés de fonctionnaires. Dans sa première proposition, la rente des fonctionnaires devait être progressivement calculée sur le salaire moyen de 38 ans de carrière et non plus des trois dernières années (la rente s’élève à 60% de ce salaire moyen).

Cet allongement de la base de calcul était la mesure plus contestée par les syndicats. Elle induisait à terme une baisse des rentes de 20% environ. Le Conseil d’Etat propose dans sa dernière offre de prendre en compte les douze dernières années; les personnes ayant connu une promotion devront rattraper leurs cotisations .C’est sa principale concession du Conseil d'Etat, mais elle est de taille. Le président de la FSF, Jacques Daniélou ne cache pas sa satisfaction: "Le Conseil d'Etat a répondu à la revendication de la FSF. Nous appellerons notre base à accepter ce plan mercredi prochain. Il reste encore à négocier certaines mesures de transition qui restent insatisfaisantes."

L'Etat paye 2,7 milliards de francs
Le gouvernement maintient les autres sacrifices demandés : la durée de cotisation donnant droit à une pension complète devrait passer de 37,5 à 38 ans. L’âge minimal du départ à la retraite augmenterait de 60 à 62 ans. La cotisation des assurés croîtrait de 9 à 10%.

L’Etat de son côté mettrait immédiatement sur la table 1,4 milliard de francs et verserait 16 millions par année jusqu’en 2052. En outre, il payerait un demi-point de cotisation en plus, soit 10 millions par an. Le tout représente environ 2,7 milliards de francs. La contribution de la fonction publique est estimée à 1,8 milliard de francs.

Toutes ses mesures visent à remplir la nouvelle obligation légale imposée par Berne. Il s’agit d’atteindre un taux de couverture des prestations dues à 80%, alors qu’elle est aujourd’hui d’environ 62% (ou de 54% selon de nouvelles normes comptables). L’effort nécessaire est estimé à 4,5 milliards.

Créé: 28.02.2013, 15h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.