Passer au contenu principal

Le Conseil d’État invite les jeunes grévistes pour parler climat

Nuria Gorrite, Jacqueline de Quattro et Cesla Amarelle annoncent une rencontre le 13 février.

Le 18 janvier, plus de 8000 jeunes étudiants et apprentis avaient défilé à Lausanne pour protester contre le réchauffement climatique.

Plus de 8000 étudiants et apprentis vaudois ont séché les cours pour venir manifester contre le réchauffement climatique à Lausanne, le vendredi 18 janvier. La mobilisation avait aussi été importante ailleurs en Suisse. En réaction, le Conseil d’État a annoncé jeudi qu’il souhaite désormais parler du climat avec des jeunes Vaudois. Et pas seulement avec les manifestants et leurs leaders.

Ce sont trois des sept ministres qui discuteront avec eux le 13 février: Nuria Gorrite, présidente du Conseil d’État, Jacqueline de Quattro (Département de l’environnement) et Cesla Amarelle (Département de la formation).

Plusieurs interlocuteurs sont invités, dont les représentants des manifestants et des pétitionnaires qui s’étaient adressés au Grand Conseil il y a deux semaines, ainsi que le Commission des jeunes du Canton de Vaud et d’autres organisations.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.