Le Conseil d'Etat s'oppose à la fermeture de la place d'armes de Moudon

VaudL'armée avait annoncé en novembre dernier les principaux changements induits par son projet de développement. Le Canton prend position.

La place d'armes de Moudon

La place d'armes de Moudon Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La nouvelle avait fait l'effet d'une bombe fin novembre dernier: l'armée annonçait les différents emplacements affectés par la réduction drastique de son parc immobilier. Dans le canton de Vaud, Moudon, Payerne et Savatan sont concernés. Ce jeudi, le Conseil d'Etat prend position en réponse à la consultation sur le développement de l'armée (DEVA). Si les autorités saluent «le fait que le canton devienne le deuxième canton suisse en termes d'importance de la présence de l'armée», elles s'opposent en revanche à la fermeture de la place d'armes de Moudon. Arguant qu'«il n'existe aucune justification à l'abandon de cette structure». Les investissements nécessaires à Chamblon pour pallier cette fermeture, «plusieurs dizaines de millions», ne sont pas non plus jugés pertinents.

Pour le site de Savatan, qui accueille également les aspirants policiers, un groupe de travail a été créée. Le Conseil d'Etat souhaite que ce groupe baptisé «Avenir Savatan» poursuive ses travaux de réflexion. Le Département de la défense (DDPS) et les cantons de Vaud et Valais ont signé lundi 10 février à Berne une convention relative à l'Académie de Police, favorisant le développement de synergies entre armée et police.

Le projet du DDPS de renforcer ses activités à Payerne est soutenu par les autorités vaudoises sous certaines conditions: les mouvements de jets militaires ne doivent pas «augmenter significativement» et «le développement de l'activité civile doit être assuré».

Créé: 13.02.2014, 12h49

Articles en relation

Philippe Leuba s’explique sur le mystère du centre de requérants à Moudon

Grand Conseil Le Grand Conseil s’est emparé de la polémique soulevée par la reconversion de la place d’armes vouée aux troupes sanitaires Plus...

Le troc qui profitera aux Vaudois, mais pas aux Valaisans

Armée Ueli Maurer veut réduire les infrastructures militaires. En jeu, des places d’armes et des aérodromes. Plus...

L'armée quitte Moudon et la base aérienne de Sion

Réorganisation Conséquence de son régime minceur, l’armée se sépare d’un tiers de son parc immobilier. Les activités de la base aérienne de Sion seront concentrées à Payerne. En revanche, l'armée quitte Moudon définitivement Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.