Passer au contenu principal

Le Conseil d’Etat veut des loyers abordables sur le campus santé

En seconde lecture, la question du logement a été soulevée pour le futur bout de ville universitaire à Chavannes.

Anne-Catherine Lyon a fait valoir que ses intentions sur le logement étaient claires.
Anne-Catherine Lyon a fait valoir que ses intentions sur le logement étaient claires.
SIEBER/ARC

Le Grand Conseil a pris mardi en seconde lecture les demandes de crédits d’étude pour le Centre coordonné de compétences cliniques (C4) et la Haute Ecole de santé (HESAV). Les deux bâtiments seront construits à Chavannes-près-Renens, aux côtés de logements. Hormis les 500 lits destinés aux étudiants, environ 350 appartements pouvant accueillir 1200 personnes seront bâtis sur les terrains de l’Etat.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.