Le Conseil fédéral reste ferme sur les convois de fonds de nuit

SécuritéIl rejette notamment l’idée d’une harmonisation légale à l’échelle suisse.

En décembre 2019, un braquage violent survenu à Daillens avait poussé le Conseil d'Etat a décrété l'interdiction des convois nocturnes.

En décembre 2019, un braquage violent survenu à Daillens avait poussé le Conseil d'Etat a décrété l'interdiction des convois nocturnes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil fédéral vient de répondre à une interpellation du conseiller national PLR Olivier Feller ainsi qu’à un postulat dont il est cosignataire. Tous deux traitent du transport de fonds suite à l’interdiction par le Canton de Vaud des convois nocturnes, dont plusieurs ont subi des braquages ces derniers mois. Olivier Feller réclamait une coordination fédérale mais les sept Sages lui répondent qu’il n’est «pas opportun pour le moment d'envisager des dispositions nationales».

Ils se disent convaincus «que les prescriptions en vigueur permettent de satisfaire les besoins en matière de sécurité, ceux des consommateurs, des entreprises et des riverains des routes exposés au bruit».

L'interdiction générale «ne s'impose pas»

Quant au postulat, il demandait que soit menée une évaluation des conséquences socio-économiques d’une éventuelle interdiction des convois nocturnes à l’échelle suisse. Le Conseil fédéral propose son refus, répétant qu’une interdiction générale «ne s'impose pas». En août 2019, il avait déjà refusé que les convoyeurs puissent rouler de nuit dans des véhicules lourds, invoquant la protection contre le bruit.

«Le Conseil fédéral considère que le statu quo ne pose aucun problème et incite au transport de fonds de nuit dans des camionnettes. Je pense qu’il a tort et que ça confine à l’irresponsabilité, réagit Olivier Feller. Quant à l’exception vaudoise en matière d’interdiction, on s’accommode d’une incohérence territoriale. Je ne suis pas convaincu que les solutions locales soient durablement possibles et me réjouis du débat parlementaire.»

Créé: 14.02.2020, 17h05

Articles en relation

«L’inaction de Berne sur les convois de fonds n’est plus tenable»

Parlement Olivier Feller (PLR/VD) demande une coordination fédérale sur le transport de fonds. Plus...

Les convoyeurs accusent Berne de les mettre en péril

Sécurité Le Conseil fédéral ne veut pas que les transports de fonds puissent rouler de nuit dans des véhicules lourds. La branche s’insurge Plus...

Vaud interdit le transport de fonds nocturne

Braquages Le Conseil d'Etat vaudois signe un arrêté qui durcit drastiquement les conditions pour les convoyeurs de fonds. Plus...

Un «plan d’urgence» pour les convoyeurs de fonds

Sécurité Après le braquage de lundi à Daillens, Vaud planche sur des mesures rapides palliant l’inertie fédérale quant au blindage des véhicules. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.