Passer au contenu principal

Contrats à 100% pour les post-docs

La Faculté de biologie et médecine de l’Université de Lausanne a trouvé un début de solution à la crise des salaires de ses post-doctorants

La Faculté de biologie et médecine est visée par une enquête de l'association de défense du personnel ACIDUL quant à ses pratiques salariales.
La Faculté de biologie et médecine est visée par une enquête de l'association de défense du personnel ACIDUL quant à ses pratiques salariales.
Patrick Martin - A

C’est une bonne journée pour les post-doctorants des sciences fondamentales de la Faculté de biologie et médecine de l’UNIL. Ces derniers ont été informés ce jeudi par courriel qu’ils bénéficieraient dorénavant de contrats à 100%, comme ils le revendiquaient (24 heures du 21 août). Selon le calcul des syndicats, quelque 3,7 millions étaient économisés sur le dos de ces chercheurs engagés à temps partiel mais travaillant à temps plein.

En fait, cette régularisation ne concerne que les premiers assistants, financés par l’Etat de Vaud. Une solution est encore à trouver pour les chercheurs seniors (financés par le Fonds national suisse) ou pour les post-docs engagés sur fonds de tiers.

Pour les premiers, le passage à 100% (si désiré) se fera cet automne dans trois départements de la section (Génomique, Biologie moléculaire végétale, Ecologie et évolution). Tout nouvel engagement, ou renouvellement, pour un tel poste se fera par défaut à 100% dès maintenant. Des discussions sont en cours dans les autres départements.

Cette mesure favorable aux premiers assistants est rendue possible par un soutien financier de la direction de l’UNIL à la faculté. La situation des autres chercheurs sera examinée de cas en cas et modifiée uniquement dans la mesure où le financement externe le permet.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.