Passer au contenu principal

Le coronavirus résistera-t-il aux beaux jours?

Beaucoup pensent qu'il ne sera plus qu’un mauvais souvenir au printemps. Le professeur Didier Trono se montre plus frileux.

Didier Trono, spécialiste des maladies infectieuses au laboratoire de virologie et de génétique (EPFL)(Copyright : ©Alain Herzog / EPFL)
Didier Trono, spécialiste des maladies infectieuses au laboratoire de virologie et de génétique (EPFL)(Copyright : ©Alain Herzog / EPFL)
©Alain Herzog / EPFL

Et si le coronavirus disparaissait de lui-même, au fur et à mesure que les températures printanières grimperont? C’est l’espoir, pour ne pas dire la certitude, entendue auprès de ceux qui prennent le soleil dans les parcs ces jours-ci. Surtout les plus jeunes. Le professeur Didier Trono, spécialiste des maladies infectieuses au laboratoire de virologie et de génétique (EPFL), se montre plus frileux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.