Passer au contenu principal

Le couple Paschoud puni pour avoir nié les chambres à gaz

Le Tribunal a confirmé la condamnation de Claude Paschoud. Son ex-femme Mariette est aussi sanctionnée.

Claude Paschoud, jeudi matin devant le Tribunal de Montbenon, à Lausanne.
Claude Paschoud, jeudi matin devant le Tribunal de Montbenon, à Lausanne.
VANESSA CARDOSO

Le nom des Paschoud est étroitement lié au mouvement négationniste qui remet en cause l'existence des chambres à gaz lors du génocide subi par les Juifs dans les camps de concentration nazis. En 1987, le Conseil d'Etat suspendait Mariette Paschoud de son poste d'enseignante en histoire au Gymnase de la Cité. Claude Paschoud, dont elle est divorcée depuis peu, dirigeait de son côté Le Pamphlet, publication ultra-conservatrice qui existe toujours sur le Web.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.