Passer au contenu principal

Créé à l’EPFL, le langage du Big Data cartonne

La haute école vient de mettre sur pied un centre de développement pour Scala, un outil utilisé notamment par IBM et Swisscom.

EPFL, photo d'illustration
EPFL, photo d'illustration
DR

Depuis sa création à l’EPFL au début des années 2000, le langage de programmation Scala a fait du chemin. Imaginé par le professeur Martin Odersky sous la forme d’une «expérience», cet outil a su convaincre depuis lors «probablement plus d’un demi-million d’utilisateurs», selon le scientifique. Et la haute école fédérale vient en conséquence de mettre sur pied un centre de développement qui lui est consacré.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.