Passer au contenu principal

Croissance et climat au coeur de la campagne pour le Conseil d'Etat

Le pirate Jean-Marc-Vandel, Guillaume «Toto» Morand et Juliette Vernier, de la Grève du climat, affrontent la libérale-radicale Christelle Luisier.

Les questions climatiques figurent au programme de chaque candidat.
Les questions climatiques figurent au programme de chaque candidat.
PATRICK MARTIN

Un des trois sièges PLR du Conseil d’État est à repourvoir. L’élection de Jacqueline de Quattro au Conseil national l’a obligée à le laisser, c’est la Constitution cantonale qui le veut. Continuité politique, progression du PLR aux fédérales, respect de la minorité gouvernementale par le camp rose et vert… Les arguments ne manquent pas pour voir ce scrutin cantonal comme une échéance sans enjeu véritable. Pourtant, trois autres candidats partent à l’assaut de ce siège, empêchant une élection tacite de Christelle Luisier. Soutenue par le PDC et l’UDC, la syndique de Payerne et députée PLR de 45 ans est concurrencée par Juliette Vernier, Jean-Marc Vandel et Guillaume «Toto» Morand.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.