Passer au contenu principal

Cully infestée par des milliards de fourmis du Sud

La Tapinoma magnum n’avait été aperçue que dans neuf villes d’Europe du Nord, avant de débarquer à Bourg-en-Lavaux. Des spécialistes se démènent pour endiguer l’invasion.

L'ouvrière de la Tapinoma magnum peut être de différentes tailles, entre 2 et 4mm. Une caractéristique unique.
L'ouvrière de la Tapinoma magnum peut être de différentes tailles, entre 2 et 4mm. Une caractéristique unique.
Anne Freitag/Musée cantonal de zoologie/Lausanne

C’est un peu le scénario d’une série B du vendredi soir sur RTL9. Des milliards d’insectes sillonnent le sous-sol d’une tranquille bourgade dans le but d’en prendre le contrôle. Avec comme point de départ pour cette supercolonie invasive le cimetière du village.

«C’est de la science-fiction!» admet Evelyne Marendaz-Guignet, municipale de l’Urbanisme et du Développement durable à Bourg-en-Lavaux, dont l’étonnement se lit sur le visage. Depuis l’été passé, l’ancienne cheffe de la Division gestion des espèces à l’Office fédéral de l’environnement est au cœur d’une stratégie pour endiguer l’invasion de la Tapinoma magnum. Repérée d’abord dans l’église catholique, mais sans doute arrivée via un arbuste d’ornement importé puis planté au cimetière, elle fourmille dans le chantier des Fortunades commencé en octobre (lire ci-contre) et sur plus de 2 hectares alentour.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.