«Ce n'est pas à nous d'accorder le pardon»

Procès DuboisLa famille de Marie se confie à quelques heures d’affronter Claude Dubois, dont le procès débute ce matin à Renens.

La famille de Marie et son avocat, Me Barillon, s’attendent à une semaine éprouvante.

La famille de Marie et son avocat, Me Barillon, s’attendent à une semaine éprouvante. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une épreuve particulièrement douloureuse, mais nécessaire, pour enfin pouvoir tourner une sombre page. Alors que démarre ce lundi matin le procès de Claude Dubois, renvoyé devant le Tribunal criminel pour assassinat après la mort de Marie, en mai 2013, voilà le principal sentiment qui anime les parents de la jeune femme, mais également sa sœur, Laetitia.

«Je n’oublierai jamais le sourire et la joie de vivre de ma sœur»

Cette dernière est arrivée de Californie dimanche, exprès pour cette échéance judiciaire. Pour affronter le meurtrier, la sœur biologique de Marie – elles ont toutes les deux été adoptées par la famille Schluchter – a mis ses études entre parenthèses. «J’ai toujours été très proche de Marie, personne ne la connaissait mieux que moi. Depuis que je vis aux Etats-Unis, nous ne nous voyions pas souvent, mais nous avons conservé des liens très forts. J’ai donc été soulagée lorsque j’ai appris que l’enquête était bouclée et que les dates du procès étaient arrêtées, car je voulais être là. Je tiens à ce procès, pour que justice soit rendue à Marie.»

Assise à ses côtés, sa mère, Evelyne Schluchter, peine à contenir ses larmes. «Nous nous attendons au pire, car nous connaissons le personnage. Nous sommes prêts à affronter l’épreuve du procès, même si nous savons que ça va être très dur. Je tiens à être présente pour croiser le regard de l’assassin de ma fille, même si je ne suis pas certaine d’avoir les ressources pour endurer une telle épreuve toute la semaine.»

Famille déterminée

Alors que Laetitia évoque «le sourire, les chants incessants, la cuisine qui ne ressemblait pas à grand-chose, mais qui était toujours si bonne, et la joie de vivre» de sa petite sœur de six ans sa cadette, qu’elle n’oubliera jamais, pourra-t-elle pardonner au bourreau de sa sœur? «Je suis croyante, mais je ne peux pas pardonner au meurtrier de ma sœur. En revanche, cet homme obtiendra peut-être le pardon divin», glisse la jeune femme de 27 ans. «Ce n’est pas à nous d’accorder le pardon. On ne peut pas se mettre à la place de Dieu», renchérit son père, le pasteur Antoine Schluchter.

Particulièrement déterminé, le père de Marie s’attend, lui aussi, à une semaine éprouvante. «J’ai étudié l’épais dossier de l’affaire. J’ai été horrifié en parcourant le rapport de police et les photos du corps de ma fille. Quant au récit qu’en fait son assassin, il est trop bien ficelé. Tout est orienté pour coller à sa version des faits. Il est donc grand temps qu’arrive enfin le procès. L’assassin a une obsession: faire de ma fille le démon, et glisser dans la peau de l’ange. Son récit méthodique du déroulement de l’exécution de Marie m’a fait froid dans le dos.»

Les parents et la sœur de Marie s’étant constitués parties plaignantes, elles s’en remettent désormais à leur avocat, Me Jacques Barillon. «J’ai la conviction que mes clients ont convoqué toutes leurs forces, surtout la mère et la sœur de Marie. Je ne suis pas certain qu’ils auraient supporté que cette terrible épreuve se prolonge. J’admire leur courage.» (24 heures)

Créé: 07.03.2016, 07h58

Dossiers

Articles en relation

Me Hayat, le joker de dernière minute de Claude Dubois

Affaire Marie L’avocate genevoise de renom a été nommée 2e avocate d’office du meurtrier. Une course contre la montre pour se préparer. Plus...

Qui se cache derrière cet homme discret devenu assassin?

Procès Claude Dubois Il n’avait que 21 ans lorsqu’il a tué la première fois. Derrière cet homme décrit parfois comme un solitaire discret se cache un psychopathe redoutable. Plus...

Claude Dubois a eu accès à des données qui lui étaient interdites

Justice Le meurtrier présumé a pu consulter des données relatives à sa victime, grâce à une bourde de son avocat. Malaise. Plus...

Quels sont les faits établis et où résident encore les zones d'ombre?

Procès Claude Dubois Claude Dubois a avoué son crime. Le mobile reste toutefois mystérieux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.