Passer au contenu principal

Une fronde protestante rejette la bénédiction des couples gay

Un vent de mécontentement souffle après la décision du Synode de samedi dernier.

Le moment où le Synode a dit oui, vendredi dernier à Saint-Sulpice, à la bénédiction des couples homosexuels.
Le moment où le Synode a dit oui, vendredi dernier à Saint-Sulpice, à la bénédiction des couples homosexuels.
Philippe Maeder

Bon nombre de protestants se sentent trahis par la récente décision du Synode de l’EERV (Eglise évangélique réformée vaudoise) de consacrer un acte liturgique à l’union des couples de même sexe. Peu après que le législatif de l’EERV, composé notamment de représentants des régions, a décidé, samedi à Saint-Sulpice, d’accueillir les homosexuels pour une célébration de leur couple, des paroissiens de la base menacent de se distancier, voire choisissent de partir.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.