Passer au contenu principal

Un déficit «raisonnable» pour Renens

Les comptes 2015 de la Ville se soldent par un excédent de charges de quelque 670 000 francs; c’est moins que prévu.

Jean-François Clément, le municipal des Finances et futur syndic de Renens se dit satisfait, "mais notre satisfaction est raisonnable."
Jean-François Clément, le municipal des Finances et futur syndic de Renens se dit satisfait, "mais notre satisfaction est raisonnable."
ODILE MEYLAN

Renens n’est pas devenue plus riche en 2015. Mais les comptes du chef-lieu de l’Ouest lausannois, qui doivent encore être approuvés par le Conseil communal, se soldent par un déficit de quelque 670 000 francs, alors que le budget prévoyait –3,2 millions. Et, du coup, la marge d’autofinancement, autrement dit l’argent disponible sans devoir recourir à l’emprunt ou aux subventions hors commune, passe de 1,67 million (budget 2015) à plus de 5,6 millions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.