Passer au contenu principal

Les demandeurs d’asile n’échapperont pas à Serafe

L’EVAM demandait que ses bénéficiaires logés en ménage privé soient exemptés de la redevance. Pour l’instant, en vain.

François Burland, artiste et fondateur de l’Association NELA, se bat depuis des mois pour que les requérants d’asile soient exemptés de cette taxe.
François Burland, artiste et fondateur de l’Association NELA, se bat depuis des mois pour que les requérants d’asile soient exemptés de cette taxe.
Vanessa Cardoso

«L’EVAM (Établissement vaudois d’accueil des migrants) s’est adressé à Serafe, organisme chargé de récolter la redevance, pour demander que ses bénéficiaires assistés vivant en ménage privé soient exemptés de la redevance. En absence de réponse de Serafe, l’EVAM a adressé ensuite une demande analogue à l’Office fédéral de la communication qui a répondu négativement.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.