Les députés Verts «dénoncent» les attaques contre Béatrice Métraux

Grand ConseilLes écologistes voient dans l'idée d'une commission d'enquête sur les prisons un test de l'UDC face à ses alliés libéraux-radicaux.

Vassilis Venizelos, chef de groupe des Verts au Grand Conseil.

Vassilis Venizelos, chef de groupe des Verts au Grand Conseil. Image: OLIVIER ALLENSPACH - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Je dénonce.» Vassilis Venizelos, le chef du groupe Vert au Grand Conseil, a répété ces deux mots une douzaine de fois mardi matin à la tribune du parlement cantonal. Il attaquait ainsi l'UDC et le Parti libéral-radical (PLR) qui ont demandé l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire. Celle-ci contrôlerait la gestion du Service pénitentiaire, qui dépend de la conseillère d'Etat Verte Béatrice Métraux. L'idée fait suite à un courrier de 63 détenus des établissements de la plaine de l'Orbe (EPO), qui accusaient leur direction de «dérives» et de «règles arbitraires». Ils sont soutenus par d'anciens employés.

«Compagnons un peu gênants»

«Je dénonce les signataires de cette requête de commission d'enquête parlementaire qui ne cherchent qu'à mener une charge politique, à instrumentaliser, ce qui n'est finalement qu'un feuilleton médiatique, pour essayer de durcir les fronts en ce début de législature», a ainsi déclaré Vassilis Venizelos.

Selon lui, une telle commission serait «démesurée», alors que deux autres commissions du Grand Conseil se penchent déjà sur les accusations des détenus: celle de gestion et celle des visiteurs de prisons. «Je dénonce la logique des appareils de parti qui fait qu'une partie du groupe PLR, pourtant opposée à cette démarche, soit obligée de suivre les mots d'ordre de sa direction pour rassurer des compagnons un peu gênants qui viennent tester la fidélité de leurs alliés», ajoute Vassilis Venizelos.

Faibles chances de l'UDC et du PLR

Le texte est également signé par des élus socialistes, vert'libéraux, démocrates-chrétiens et Vaud Libre. Dès lors, si la création d'une commission d'enquête n'est soutenue que par l'UDC et le PLR, elle n'a quasi aucune chance d'aboutir lorsque le Grand Conseil votera en janvier prochain.

La prise de parole de Vassilis Venizelos est une surprise ce mardi matin. Vendredi dernier, la présidente du Grand Conseil (la Verte Sylvio Podio) avait publié un communiqué de presse pour annoncer qu'aucun débat ne s'ouvrirait après que l'UDC présente officiellement son idée. Néanmoins, il semble que les députés avaient le droit de s'exprimer à ce sujet en amont, comme ils en ont le droit pour chaque sujet et à chaque séance s'ils demandent à faire une déclaration personnelle.

Quelques minutes plus tard, le chef du groupe UDC a tout de même réagi à la tribune. «Si rien ne ressort des observations de cette commission d'enquête, c'est votre conseillère d'Etat qui sortirait grandie», a commenté Philippe Jobin. (24 heures)

Créé: 03.10.2017, 11h04

Articles en relation

Bochuz: Après des détenus, des ex-employés critiquent la direction

Prison Dans une lettre adressée mardi au Grand Conseil, 8 anciens collaborateurs, soutenus anonymement par du personnel encore en fonction, dénoncent les «dysfonctionnements» de la plus grande prison du canton Plus...

Le Grand Conseil veut enquêter sur la prison de Bochuz

Plainte Deux commissions vont instruire les plaintes de 63 détenus qui demandent la démission du directeur des EPO. Plus...

Les détenus exigent la tête du directeur

Bochuz Un climat de défiance s’est installé dans la plus grande prison du canton. Les condamnés affirment que leurs droits sont bafoués. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...