Fathi Derder fustige les coupes prévues pour la recherche

BerneLe National veut allouer 115 millions de plus dans le budget 2019 de la Confédération. Le Conseil des États se prononcera lundi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Conseiller national PLR, Fathi Derder n’y va pas avec le dos de la cuillère. Jeudi, peu après que la Chambre basse a accepté d’inscrire 115 millions de francs de plus au budget de la Confédération 2019 pour la formation et la recherche (les États se prononceront lundi), l’élu vaudois s’est félicité que le National ait corrigé «les délires du Conseil fédéral». Il s’explique.

«Délire», le terme est un peu fort non?

Je l’assume. Vouloir tailler dans le budget de la recherche est totalement irrationnel, c’est délirant! Notre matière première, c’est notre matière grise. Alors que nous vivons un tournant numérique majeur et que toutes les grandes puissances investissent massivement dans la recherche, que faisons-nous de notre côté? Nous taillons dans ce domaine crucial. Nous faisons des économies dans le seul domaine où nous ne devrions pas en faire.

La Suisse a-t-elle donc tort de vouloir faire des économies?

Le pays n’a absolument pas besoin de faire des économies aujourd’hui! Au contraire, nos finances sont au beau fixe, nous enchaînons les exercices excédentaires, la Suisse gagne de l’argent, mais les excédents sont exclusivement affectés à la réduction de la dette et à rien d’autre: 25 milliards affectés au remboursement de la dette. Pourquoi diable économiser dans la formation et la recherche, notre force principale?

La faute n’est-elle pas aussi celle du lobbying scientifique, peut-être pas assez efficace?

Effectivement, le lobbying scientifique n’est vraiment pas performant. Mais la science n’est pas très populaire à Berne. On attend d’elle qu’elle nous sauve de tous les maux, mais on s’en méfie.

Les États suivront-ils?

Je l’espère, je suis optimiste car la balle est dans le camp du PLR. Mais si les États refusent, cela dénotera une vraie méconnaissance de la situation et ce sera la preuve qu’il y a un problème au parlement.

Créé: 30.11.2018, 17h44

Articles en relation

Une rallonge pour la formation et la recherche

Suisse Le National veut allouer 115 millions de plus dans le budget 2019 de la Confédération. Le Conseil des Etats donnera son avis lundi. Plus...

Budget 2019: la formation et le sport plus financés

Suisse Le budget proposé par le gouvernement, pour l'année prochaine, prévoit un excédent de 1,260 milliard. Plus...

Le National débat du budget 2019

Suisse Durant plusieurs jours, le Conseil national va se pencher sur le budget de la Confédération, entre rigueur et largesses. Plus...

«L'Europe aurait tort d'écarter la Suisse de ses programmes de recherche»

Innovation Editorial Les universités et les hautes écoles pourraient faire les frais des tensions qui règnent entre l’UE et Berne. Réactions inquiètes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.