Détenir un peu de cannabis n'est plus illégal

AmendesLa détention de moins de 10 grammes n'est plus punissable. Seule la consommation en flagrant délit sera passible d’une amende d’ordre.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La loi autour du cannabis évolue, les forces de l'ordre s'adaptent. Jusqu'alors frappée d'une amende de 100 francs, la détention d'une petite quantité de cannabis (moins de 10 grammes) n'est aujourd'hui plus punissable. La personne qui se verrait pincer avec une telle quantité se verrait en revanche confisquer sa marchandise. Il y a donc désormais une distinction nette entre possession et consommation, puisque le fumeur pris sur le fait en flagrant délit n'échappera pas à l'amende.

En réponse à une interpellation de Mme Thanh-My Tran-Nhu et consorts, l'annonce a été faite au Conseil communal de Lausanne il y a quelques jours. Cet assouplissement, qui ne concerne de loin pas que le canton de Vaud, relève d'un arrêt du Tribunal fédéral. En septembre dernier, Le Temps relatait l'épisode qui a conduit à ce revirement. A Bâle, fin 2015, un individu majeur s'est fait interpeller avec 0,5 gramme d’herbe et 0,1 gramme de haschisch. Face à l'amende de 200 francs qu'il recevait dans la foulée, assortie de 100 francs de frais de procédure, il faisait recours jusqu'au Tribunal fédéral.

Jugeant la décision des autorités bâloises «excessive», les juges de Mon Repos décrétaient que la détention d'une petite dose de cannabis pour sa propre consommation ne serait plus punie. Une décision basée sur la loi sur les stupéfiants (LStup, article 19b) que les justices de Zurich et de Winterthour s'empressaient d'adopter en supprimant les amendes pour ce genre de cas. Aujourd'hui, la police vaudoise – et d'autres – font de même. «Les procureurs romands se sont mis d'accord sur ce point», indique Pierre-Antoine Hildbrand, municipal de Police lausannois, qui ne commentera pas plus cet allégement.

A noter enfin que la détention de plus 10 grammes, la possession et la consommation de personnes mineures et, bien sûr, le deal, continueront d'être dénoncés.

(24 heures)

Créé: 26.03.2018, 10h36

Articles en relation

Lourde peine pour un coup et un alibi foireux

Justice Prison ferme infligée à Nyon à l’issue du procès pathétique d’un duo accusé d’avoir voulu voler par la force du cannabis légal. Plus...

La drogue volée par les policiers venait d'être saisie à Genève

Genève La veille du larcin, les enquêteurs ont fait main basse sur une culture de cannabis dans un appartement du canton. Plus...

Des gendarmes volent de la drogue au poste

Genève Les agents ont restitué le cannabis dérobé après une soirée bien arrosée. Plus...

Des kiosquiers genevois ont écoulé du cannabis illégal

Arrestations Des prévenus sont suspectés d'avoir vendu du produit illégal moins cher que le cannabis légal. Plus...

[VIDÉO] La légalité du cannabis prouvée en moins de dix secondes

Lausanne Un doctorant de l’Ecole des Sciences criminelles développe un test rapide et efficace pour analyser le cannabis. Le Graal pour la police et la justice, qui en rêvent. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...